LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 26 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont 
attendues en hausse vendredi à l'ouverture dans le sillage de Wall Street alors 
que les ministres des Finances et les banquiers centraux des pays du G20 se 
réunissent vendredi et samedi à Shanghai pour discuter des moyens de calmer les 
marchés et de relancer la croissance. 
    Le gouverneur de la banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan a déclaré que 
Pékin disposait d'instruments et de marges de manoeuvre pour soutenir encore la 
croissance de la deuxième économie mondiale. 
    Les ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a toutefois prévenu 
que les marges de manoeuvre en matière de politique monétaire et budgétaire 
étaient largement épuisées à l'échelle mondiale et il a appelé à de nouvelles 
mesures de réforme structurelle.  
    Après les récentes turbulences sur les marchés financiers internationaux, 
les investisseurs espèrent du G20 des mesures de soutien coordonnées à même 
d'éviter que le ralentissement de l'économie mondiale ne s'aggrave. Mais de 
telles attentes ont souvent été déçues par le passé. 
    A 07h00 GMT, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 parisien  FCEc1  gagne 
0,79% sur sa première échéance. Le "future" sur le FTSE à Londres  FFIc1  
s'octroie 0,75%, celui sur le DAX de Francfort  FDXc1  1,07% tandis que le 
contrat pour l'indice Euro Stoxx 50  STXEc1 , qui regroupe les principales 
valeurs de la zone euro, progresse de 1,11%. 
    La matinée devrait être animée par une nouvelle série de résultats notamment 
de BASF, d'Eni, de Telefonica et de Royal Bank of Scotland et parmi les 
indicateurs économiques la première estimation de l'inflation pour le mois de 
février et les indices du climat des affaires et du sentiment économique en zone 
euro pour le mois de février.  
     La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,30% vendredi mais sous ses plus 
hauts en séance, soutenue par la progression de Wall Street et un 
affaiblissement du yen.   
     Wall Street a fini en hausse jeudi, soutenue par des achats à bon compte 
après la volatilité des dernières semaines et un rebond du pétrole, porté par 
l'annonce d'une nouvelle rencontre des pays producteurs d'ici la mi-mars. 
    Les cours du brut peinent toutefois à maintenir leurs gains vendredi et 
repartent à la baisse avec la persistance des inquiétudes liées à l'excédent 
d'offre sur le marché.  
    Le contrat avril sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 
 CLc1  cède 0,12% à 33,03 dollars le baril. Le Brent de mer du Nord  LCOc1  
abandonne 0,43% à 35,14 dollars. 
    Au sein de la zone euro, un indicateur très suivi des anticipations 
d'inflation dans la zone euro a inscrit jeudi un nouveau plus bas historique, 
reflétant les doutes des investisseurs quant à l'évolution de la croissance et 
des prix. 
    Le point mort d'inflation anticipé à cinq ans dans cinq ans, que la Banque 
centrale européenne (BCE) présente comme l'un de ses principaux baromètres des 
anticipations d'évolution des prix, est tombé sous 1,40%  EUIL5YF5Y=R . 
    En conséquence, le rendement des obligations d'Etat allemandes à 10 ans 
 DE10YT=RR  est tombé à un plus bas depuis fin avril 2015, entraînant dans son 
sillage celui des Treasuries  US10YT=RR . 
    L'euro  EUR=  s'échange à 1,1052 contre le dollar, loin du point haut de 
1,1375 dollars atteint en février. Le dollar s'est raffermi contre la devise 
japonaise  JPY=  à 112,865 yen, en hausse de près de 2 yen par rapport au point 
bas de cette semaine. 
    La livre sterling  GBP= , qui se reprend par rapport à un creux de sept ans 
touché mercredi sur fond de craintes d'une sortie de la Grande-Bretagne de 
l'Union européenne, devrait toutefois enregistrer sa plus forte baisse 
hebdomadaire depuis avril 2009.  
     
  
      PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 26 FÉVRIER  
PAYS   GMT      INDICATEUR                        PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT 
FR     07h45    PIB 2e estimation                   T4        +0,2%     +0,2% 
FR     07h45    Consommation des ménages          janvier     +0,6%     +0,7% 
FR     07h45    Inflation 1ère estimation         février     +0,1%     +0,4% 
FR     07h45    Prix à la production              janvier      ---      +0,2% 
EZ     10h00    Climat des affaires               février     0,28       0,29 
                Sentiment économique              février     104,4     105,0    
     
DE     13h00    Inflation IPCH (préliminaire)     février     +0,6%     +1,0% 
                 - sur un an                                   0,0%     +0,4%  
US     13h30    PIB 2e estimation                    T4       +0,4%     +0,7% 
                 - indice PCE "core" provisoire               +1,2%     +1,2% 
US     13h30    Revenus des ménages               janvier     +0,4%     +0,3%  
                Dépenses des ménages                           ---      +0,1%    
                  
US     15h00    Indice U. du Michigan (définitif) février      91,0     90,7 
     
     
    VALEURS À SUIVRE 
     
    * SAINT-GOBAIN  SGOB.PA  a annoncé jeudi soir un nouveau plan d'économies de 
800 millions d'euros sur trois ans après des résultats 2015 marqués par l'atonie 
de la conjoncture en France où le numéro un mondial des matériaux de 
construction s'attend toutefois à une stabilisation de son activité cette année. 
  
     
    * SIKA  SIK.VX , dont Saint-Gobain à une nouvelle fois confirmé jeudi le 
projet de l'acquérir, a relevé vendredi son objectif de marge d'exploitation 
d'ici 2018 en exprimant sa confiance dans sa stratégie de croissance. 
  
         
    * HAVAS  HAVA.PA  a signé une nouvelle année de croissance robuste en 2015 
tout en poursuivant l'amélioration de ses marges, porté par les gains de 
nouveaux contrats et le succès des "Havas Villages" qui font travailler ensemble 
ses différents métiers.   
     
    * AIR FRANCE - KLM  AIRF.PA  - La filiale Air France s'est félicitée jeudi 
de l'arrêt de la cour d'appel de Paris qui lui a donné raison dans le différend 
l'opposant au Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) sur la conclusion de 
son ancien plan de restructuration "Transform 2015".   
     
    * AREVA  AREVA.PA  - Le groupe a fait état vendredi d'une perte de 2,03 
milliards d'euros en 2015 en raison de ses coûts de sa restructuration et d' une 
nouvelle provision pour l'EPR finlandais d'OL3. La cotation du titre a été 
suspendue jeudi et la pulication des résultats reportés à vendredi matin. 
  
     
    * BASF  BASFn.DE  a prévenu vendredi que son bénéfice d'exploitation allait 
reculer cette année en raison de la chute des cours du pétrole, qui pèse sur ses 
activités dans les hydrocarbures, et de la faiblesse de la demande en Chine. 
  
     
    * EUROPCAR  EUCAR.PA  a confirmé ses objectifs 2016 de croissance organique 
du chiffre d'affaires total entre 3 à 5% et de corporate Ebitda ajusté supérieur 
à 275 millions d'euros qui avaient été fixés lors de l'introduction en Bourse du 
groupe de locations de voitures. En 2015, il a dégagé un chiffre d'affaires de 
2,14 milliards et un corporate Ebitda ajusté de 251 millions (soit une marge de 
11,7%, +0,9 pt). 
     Le communiqué http://bit.ly/1S48OkC 
     
    * GFI INFORMATIQUE  GFIP.PA  vise pour 2016 une nouvelle croissance de son 
activité et la poursuite de l'amélioration de sa marge opérationnelle, malgré un 
contexte économique encore fragile en France. Résultats 2015 : CA 894,0 M 
(+11%), marge opérationnelle 58,7 M (+13%), résultat net 22 M (+10%).  
    Le communiqué : http://bit.ly/24rNRFf 
     
    * BOURBON  GPBN.PA  a annoncé le départ de Nicolas Magrain, son directeur 
général délégué Stratégie, Finance et Administration. (Le communiqué: http://bit.ly/1Rqsyg2) 
  
     
    * BOLLORE  BOLL.PA , BLUE SOLUTIONS  BLUE.PA  - Le groupe Bolloré a fait 
état d'un chiffre d'affaires de 2,825 milliards d'euros au quatrième trimestre 
2015, en baisse de 2% par rapport à l'année précédente (-5% à périmètre et 
change constant), pénalisé par son activité de logistique pétrolière (-32% à 
périmètre et change constant). Sur la même période, sa branche Blue Solutions, 
spécialiste des batteries électrique, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 
10% à 31,9 millions d'euros. 
    (Le communiqué de Bolloré: http://bit.ly/1Qgp8xo celui de Blue Solutions 
http://bit.ly/21jUKcC) 
     
    * CARMAT  ALCAR.PA  - La cotation du titre a été suspendue jeudi à la 
demande de la société, selon Euronext. 
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :   
     
 
 (Wayne Cole, Marc Joanny pour le service , édité par Bertrand Boucey) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant