LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 29 avril (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont 
attendues en nette baisse vendredi à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street 
et de marchés qui peinent à poursuivre leur rallye amorcé mi-février en restant 
sous l'influence des banques centrales.  
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  .FCHI  
pourrait perdre jusqu'à 0,9% à l'ouverture comme le Dax à Francfort  .GDAXI  
tandis que le FTSE à Londres  .FTSE  céderait 0,7%.  
    La séance sera encore animée par de nombreuses publications trimestrielles 
d'entreprise en Europe dont les résultats de Engie  ENGIE.PA , Sanofi  SASY.PA , 
Telefonica  TEF.MC , BASF  BASFn.DE  ou encore Linde  LING.DE .  
    Wall Street a subi jeudi sa plus forte baisse en trois semaines, plombée par 
les technologiques et notamment Apple  AAPL.O  en dépit de l'annonce de 
plusieurs opérations de fusions et acquisitions et d'un bond de plus de 7% de 
Facebook  FB.O  après d'impressionnants résultats trimestriels. 
    Les marchés japonais sont fermés en raison d'un jour férié.  
    Sur le marché des changes, le yen a atteint un plus haut de 18 mois contre 
le dollar, poursuivant sur sa lancée de la veille où il avait enregistré sa plus 
forte hausse en une séance contre la devise américaine après le statu quo 
inattendu de la Banque du Japon.   
    La devise américaine reste par ailleurs pénalisée par le maintien inchangé 
par la Réserve fédérale américaine de ses taux mercredi et son communiqué de 
politique monétaire montrant qu'elle n'était pas pressée de les relever. 
    La devise américaine subit aussi le contrecoup de l'annonce jeudi d'une 
estimation préliminaire de 0,5% pour la croissance aux Etats-Unis au premier 
trimestre, la plus faible depuis deux ans, qui ne milite pas non plus en faveur 
d'une hausse des taux lors de la prochaine réunion de la Fed en juin, même si ce 
ralentissement semble passager.   
    L'euro  EUR=  se rapproche du seuil de 1,14 dollar dans l'attente de la 
première estimation des chiffres de la croissance au sein de la zone euro au 
premier trimestre attendu à 09h00 GMT.  
    L'économiste en chef et membre du directoire de la Banque centrale 
européenne Peter Praet a par ailleurs exclu vendredi une nouvelle baisse de taux 
à court terme par l'institution.   
    Prenant acte de l'affaiblissement de la devise américaine, la Banque 
populaire de Chine a fixé vendredi le cours pivot du yuan  CNY=SAEC  à 6,4589 
pour un dollar contre 6,4954 la veille, soit une variation de 0,56% et la plus 
importante jamais enregistrée d'un jour sur l'autre depuis la réforme de la 
fixation du taux de change du renminbi en 2005.  
    Le pétrole marque le pas après avoir atteint jeudi des plus hauts de l'année 
pour la troisième journée consécutive. L'affaiblissement du dollar et la baisse 
de la production de brut aux Etats-Unis limitent toutefois le repli des cours.  
    Le contrat juin sur le Brent  LCOc1  est stable à 48,13 dollars le baril, 
non loin d'un pic à 48,19, comme celui sur le brut léger américain (West Texas 
Intermediate, WTI)  CLc1 , à 46,03 dollars après être monté jusqu'à 46,14 
dollars. 
    
 
    VALEURS À SUIVRE 
     
    * TELEFONICA  TEF.MC  a annoncé vendredi une baisse de 6,7% de son bénéfice 
opérationnel au premier trimestre, à 3,376 milliards d'euros, ce qui est 
inférieur au consensus, des effets de change défavorables l'ayant emporté sur 
une légère croissance de son activité.   
     
    * BASF  BASFn.DE  a annoncé vendredi une baisse de 8% de son bénéfice 
d'exploitation au premier trimestre, moins importante que prévu et résultant des 
effets négatifs de la baisse des cours pétroliers sur sa division pétrole et 
gaz.   
     
    *SWISS RE  SRENH.S  a annoncé vendredi un bénéfice net en baisse au premier 
trimestre, mais moins que prévu.   
     
    *AMUNDI  AMUN.PA  - Les encours et les profits générés par la société de 
gestion ont stagné au premier trimestre en raison de conditions de marchés 
difficiles avec la baisse des indices boursiers et l'impact de taux 
historiquement bas.   
     
    * VINCI  SGEF.PA  a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires au 
premier trimestre, la vigueur de l'activité dans les concessions autoroutières 
et aéroportuaires et l'embellie du secteur du logement en France ne suffisant 
pas à compenser l'atonie des travaux routiers et d'infrastructures dans 
l'Hexagone.   
     
    * GEMALTO  GTO.AS . Le spécialiste de la sécurité numérique a enregistré une 
petite amélioration de ses ventes à taux de change courants au premier trimestre 
2016, les bonnes performances de ses activités de paiement et identité et de ses 
plates-formes de logiciels et services ayant compensé le recul des ventes aux 
opérateurs de téléphonie mobile. Le groupe a confirmé ses objectifs pour 2016. 
      
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N17V8S8  
     
 
 (Marc Joanny, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant