LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 3 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes pourraient 
enchaîner jeudi une neuvième séance de baisse d'affilée après avoir plongé 
mercredi de plus de 1% pour toucher un creux de quatre mois en raison de la 
chute des cours du brut et des incertitudes entourant le résultat de l'élection 
présidentielle américaine de mardi prochain. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  .FCHI  
pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, tout comme le Dax à Francfort 
 .GDAXI , le FTSE à Londres  .FTSE  étant vu en repli de 0,2%. 
    L'indice paneuropéen Stoxx 600  .STOXX  a cédé mercredi 1,13%, ce qui porte 
son recul depuis le début de la semaine à 2,7% après un repli de 1,01% la 
semaine précédente. 
    La Bourse de Tokyo est fermée en raison d'une journée fériée, dédiée à la 
culture. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors 
Japon)  .MIAPJ0000PUS  est inchangé (-0,06%), notamment soutenu par la bonne 
tenue du marché actions chinois. 
    Ce dernier semble profiter de données montrant que le secteur des services 
du pays a enregistré en octobre une croissance inédite en quatre mois, à la 
faveur d'une amélioration sur le front des nouvelles affaires et de chiffres 
encourageant sur celui des embauches, selon les résultats de l'enquête PMI de 
Markit/Caixin.   
    Wall Street a fini mercredi dans le rouge, le regain d'incertitude sur le 
résultat de l'élection présidentielle américaine ayant occulté la décision sans 
surprise de la Réserve fédérale de laisser sa politique monétaire inchangée en 
renvoyant à décembre la question d'une hausse de taux.   
    Le S&P 500, qui a fini sous le seuil des 2.100 points pour la première fois 
depuis le 7 juillet, affiche désormais sept séances consécutives de baisse, du 
jamais vu depuis près de cinq ans. 
    Malgré la perspective d'une hausse des taux en décembre, le dollar recule de 
0,3% face à un panier de devises internationales  .DXY , sous le coup du retour 
des craintes de voir le candidat républicain Donald Trump l'emporter lors du 
scrutin du 8 novembre. 
    Les investisseurs parient depuis longtemps sur une victoire d'Hillary 
Clinton. Ils se sont récemment inquiétés de la publication de certains sondages 
d'opinion indiquant que le candidat républicain réduisait l'écart.   
    Mise en difficulté par une accumulation de contrariétés en cette fin de 
campagne, l'ancienne secrétaire d'Etat semble toutefois bénéficier d'un léger 
regain de confiance. 
    Si la nouvelle affaire des courriels a considérablement entamé son avance 
dans de nombreux sondages, la dernière enquête d'opinion Reuters/Ipsos lui 
accorde six points d'avance sur son adversaire, la marge dont elle disposait 
avant l'annonce de la réouverture de l'enquête du FBI.   
    L'accès de faiblesse du dollar profite au pétrole, dont les cours reprennent 
environ 1% après avoir plongé mercredi à un creux de cinq semaines. Une attaque 
menée contre un oléoduc nigérian soutient également l'or noir. 
    De son côté, l'or progresse de plus de 0,3%, profitant à la fois du recul du 
billet vert et de son statut de valeur refuge. 
       
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 3 novembre: 
 PAYS    GMT    INDICATEUR                  PÉRIODE        CONSENSUS  PRÉCÉDENT 
 GB      09h30  Indice PMI services         octobre        52,4       52,6 
 EZ      10h00  Taux de chômage             septembre      10,0%      10,1% 
 USA     12h30  Inscriptions au chômage     sem. au 29/10  258.000    258.000 
 USA     12h30  Productivité (1ère estim.)  T3             +2,0%      -0,6% 
 USA     14h00  Commandes à l'industrie     septembre      +0,2%      +0,2% 
 USA     14h00  Indice ISM des services     octobre        56,0       57,1 
  
    VALEURS À SUIVRE 
     
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE  SOGN.PA  a annoncé jeudi un important renforcement de 
ses fonds propres au troisième trimestre et des bénéfices meilleurs que prévu, 
grâce notamment à des activités de marché dynamiques et malgré une banque de 
détail, qui pâtit en France de la faiblesse des taux d'intérêt.   
 
    * ING  INGA.AS  a annoncé jeudi un résultat du troisième trimestre supérieur 
aux attentes grâce notamment à la poursuite de la croissance de ses prêts. Le 
bénéfice net courant sur le dernier trimestre s'affiche à 1,34 milliard d'euros 
contre 1,09 milliard un an plus tôt, précise la première banque néerlandaise. 
  
     
   *  CREDIT SUISSE  CSGN.S  a annoncé jeudi un bénéfice net de 41 millions de 
francs suisses (38 millions d'euros) sur le troisième trimestre ainsi qu'un 
relèvement de 357 millions de francs suisses de ses provisions pour litiges, 
principalement en lien avec des créances immobilières. Les analystes interrogés 
par Reuters avaient prévu en moyenne une perte de 120 millions de francs. 
          
     
    * VEOLIA  VIE.PA  a publié jeudi des résultat en hausse au titre des neuf 
premiers mois de 2016, le groupe continuant de bénéficier de ses économies dans 
un contexte de croissance atone, mais a revu à la baisse sa prévision de chiffre 
d'affaires annuel.   
     
    * VOLKSWAGEN  VOWG_p.DE . Le conseil de surveillance de Volkswagen du 
constructeur tiendra vendredi, 4 novembre, une réunion extraordinaire pour 
débattre d'une importante restructuration du groupe, a-t-on appris mercredi de 
deux sources proches du conseil. La direction et les représentants des salariés 
s'efforcent actuellement de trouver un accord sur un plan d'économies et 
d'investissements censé s'inscrire dans la nouvelle stratégie de l'entreprise, 
qui vise à la relancer un peu plus d'un an après l'éclatement du scandale du 
Dieselgate.   
     
    * ORPEA  ORP.PA  a annoncé jeud s'attendre à dépasser son objectif de 
chiffre d'affaires en 2016 que le groupe attendait jusqu'à maintenant à 2,81 
milliards d'euros. L'exploitant de maisons de retraite et de cliniques privées, 
qui avait déjà relevé en juillet dernier son objectif annuel de revenus, a 
indiqué dans un communiqué avoir dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 16,8% 
au troisième trimestre, à 724,6 millions d'euros.   
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N1D31V7  
     
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant