** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le
0
    * Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris  WATCH/LFR  
    * Les valeurs à suivre à Wall Street :  ID:nL6N0PS74F  
 
    PARIS/LONDRES, 18 juillet (Reuters) - Les marchés actions restent sous 
pression vendredi, préoccupés par les tensions géopolitiques liées à la 
catastrophe aérienne de jeudi au-dessus de l'Ukraine et par l'offensive 
terrestre israélienne dans la bande de Gaza.  
    Vers 10h20 GMT, le CAC 40  .FCHI  à Paris abandonnait 0,21% (-9,15 points) à 
4.306,97 points. À Francfort, le Dax  .GDAXI  cédait 0,67% et à Londres, le FTSE 
 .FTSE  reculait de 0,48%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50  .STOXX50E  perdait 
0,43% et le FTSEurofirst 300  .FTEU3  0,45%.  
    Les futures sur indices new-yorkais préfigurent une ouverture en légère 
baisse du New York Stock Exchange et en timide hausse sur le Nasdaq.  
    Plusieurs dirigeants de pays touchés par la catastrophe du vol MH17 de 
Malaysian Airlines ont demandé l'ouverture d'une enquête internationale sur les 
circonstances de la chute du Boeing 777, qui a fait 298 morts, le pouvoir 
ukrainien et les rebelles pro-russes s'accusant mutuellement d'avoir abattu 
l'appareil.  
    L'affaire pèse entre sur les marchés russes: l'indice coté en dollars de la 
Bourse de Moscou  .IRTS  recule de 2,2% et le rouble  RUB= , bien qu'en hausse 
vendredi, devrait accuser sur l'ensemble de la semaine sa plus forte baisse 
depuis plus d'un an.  
    "L'Ukraine, la Russie et les rebelles niant toute implication ou 
responsabilité, les tensions vont probablement persister pendant le week-end", 
commente Michael Rottman, responsable de la stratégie taux fixes d'UniCredit. 
"En outre, le fait qu'Israël envoie des troupes dans la bande de Gaza accroît 
les inquiétudes géopolitiques." 
    L'offensive terrestre annoncée jeudi soir par le gouvernement israélien a 
déjà fait 24 morts selon le dernier bilan en date.  ID:nL6N0PT00T  
    Au-delà des facteurs géopolitiques, les investisseurs réagissent aussi aux 
publications de résultats de sociétés cotées: à Paris, Hermès  HRMS.PA  cède 2% 
après l'annonce d'un ralentissement de sa croissance organique au deuxième 
trimestre.  ID:nL6N0PT11D  
    Le constructeur de poids lourds Volvo  VOLVb.ST  perd quant à lui plus de 
5%, la plus forte baisse du FTSEurofirst 300, conséquence de la lenteur de la 
reprise du marché européen.  ID:nL6N0PT24Q   
    A la hausse, Ericsson  ERICb.ST  bondit de plus de 8% à Stockholm après des 
résultats trimestriels supérieurs aux attentes.  ID:nL6N0PT1K5  Le suédois, 
numéro un mondial des équipements de réseaux mobiles, entraîne dans son sillage 
Alcatel-Lucent  ALUA.PA , qui prend 4%, la plus forte hausse du CAC.  
    A Wall Street, la séance sera animée entre autres par les résultats de 
General Electric  GE.N , un poids lourd de la cote, et par ceux de Google 
 GOOGL.O , publiés jeudi soir et globalement au-dessus des attentes des 
analystes.  ID:nL6N0PS70O  
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0PT2VW  
 
 (Marc Jones,; Marc Angrand pour le service français) 
  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant