** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le
0
    * Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris  WATCH/LFR  
    * Les valeurs à suivre à Wall Street :  ID:L6N0OZ08V  
 
    PARIS/LONDRES, 18 juin (Reuters) - Les Bourses européennes consolident leurs 
gains mercredi à mi-séance, l'attente de l'issue de la réunion du conseil 
monétaire de la Réserve fédérale américaine ainsi que le regain de violences en 
Irak incitant les investisseurs à la prudence. 
    Vers 10h40 GMT à Paris, le CAC 40  .FCHI  avance de 0,06%, soit 2,64 points, 
à 4.538,71 points. Le Dax  .GDAXI  prend 0,19% à Francfort et le FTSE  .FTSE   
0,41% à Londres, soutenu par les valeurs de l'énergie. L'indice EuroStoxx 
50  .STOXX50E  de la zone euro s'octroie 0,16% et le FTSEurofirst 
300  .FTEU3  0,21%. 
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street 
sur une note stable, avec des hausses comprises entre 0,01% et 0,14%. 
    La situation en Irak, où le gouvernement est confronté à une vaste offensive 
des djihadistes de l'Etat islamique de l'Irak et du Levant (EIIL), pourrait 
provoquer une nouvelle envolée des prix du pétrole. L'activité de la raffinerie 
de Baïdji, la plus grande du pays située au nord-ouest du pays, a été suspendue 
après une attaque des insurgés sunnites qui en contrôlent 75%.  (voir [ID: 
nL5N0OZ251]) 
    Les cours du pétrole repartent à la hausse avec le baril de 
Brent  LCOc1  autour de 113,50 dollars après avoir frôlé les 114 dollars. 
    La prudence domine surtout avant la publication, attendue à 18h00 GMT, du 
communiqué de la Fed à l'issue de la réunion de deux jours de son comité de 
politique monétaire (Fomc). La conférence de presse de la présidente de la Fed, 
Yanet Yellen, doit débuter trente minutes après. 
    La Fed devrait sans surprise décider de réduire encore de 10 milliards de 
dollars ses rachats d'actifs mensuels, destinés à soutenir l'activité en 
inondant l'économie de liquidités, et les investisseurs seront particulièrement 
attentifs aux éventuelles indications sur le calendrier de la remontée 
progressive des taux, actuellement à des niveaux historiquement bas. 
    Du côté de la Banque d'Angleterre (BoE), les minutes de la réunion du 5 juin 
ont révélé que le conseil a voté à l'unanimité le maintien des taux et que ses 
responsables ont été surpris que les marchés soient si peu convaincus d'un 
relèvement des taux d'intérêt en Grande-Bretagne dès cette année, comme l'avait 
souligné le gouverneur Mark Carney jeudi dernier.  ID:nL5N0OZ28E  
    Sur le marché des changes, la livre, après s'être bien orientée, est 
finalement repartie à la baisse et l'euro a suivi un mouvement similaire. 
    Le dollar est ferme avant la Fed et au lendemain de statistiques américaines 
signalant une remontée de l'inflation. Le billet vert prend 0,18% à 1,3570 euro. 
    Du côté des valeurs, l'assureur néerlandais Aegon  AEGN.AS  gagne 2,65%, la 
meilleure performance du FTSEurofirst 300, après avoir annoncé mardi soir un 
programme de rachat d'actions. 
    A Londres, Royal Dutch Shell  RSa.L  prend 1,88% et BP  BP.L  0,68% dans le 
sillage des cours du pétrole. A Stockholm, H&M  HMb.ST  avance de 0,27% après 
avoir fait état d'un bon démarrage de ses ventes en juin. ( ID:nL5N0OZ1F8 ) 
    A Paris, Alstom  ALSO.PA , convoité par General Electric  GE.N  et le tandem 
Siemens  SIEGn.DE -Mitsubishi Heavy Industries  7011.T , avance de 0,74% 
( ID:nL5N0OY2SP ). Cellectis  ALCLS.PA  flambe de près de 50% après l'annonce 
d'un accord de collaboration stratégique avec Pfizer PFE.N, prévoyant notamment 
une prise de participation de 10% dans la biotech française. ( ID:nL5N0OZ1L0 ) 
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:L6N0OZ097  
    * Les Bourses européennes en 2014: (http://link.reuters.com/pad95v) 
    * Performances d'actifs en 2014 : (http://link.reuters.com/rav46v) 
     
     
 
 (Mathilde Gardin pour le service français) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant