** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le
0
    * Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris  WATCH/LFR  
    * Les valeurs à suivre à Wall Street :  ID:nL6N0UD2OK  
 
    PARIS, 30 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent dans le 
rouge à la mi-séance, de nouveau affectées par l'aversion au risque en raison 
des inquiétudes sur la situation politique en Grèce, de la rechute des valeurs 
pétrolières et des ajustements de positions des investisseurs à l'approche de la 
fin de l'année.  
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  abandonnait 35,90 points, soit 0,83% à 4.282,03 
points vers 11h50 GMT. À Francfort, le Dax  .GDAXI  reculait de 0,69% et à 
Londres, le FTSE  .FTSE  de 0,87%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 
 .FTEU3  perdait 0,58% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro  .STOXX50E  0,85%.  
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street 
en baisse de 0,1% à 0,3%. 
    Ce mardi est la dernière séance de l'année à Francfort et la séance de 
mercredi sera écourtée sur Euronext et à Londres. 
    Sur le front du pétrole, le brut a enregistré un nouveau plus bas de cinq 
ans et demi à 56,74 dollars le baril à cause des inquiétudes croissantes sur la 
surabondance de l'offre. Le Brent de mer du Nord  LCOc1  perdait 0,12% à 57,82 
dollars vers 11h50 GMT et le brut léger américain  CLc1  0,13% à 53,54 dollars. 
Leurs cours ont chuté de plus de moitié en six mois.  
    Conséquence logique, l'énergie  .SXEP  accuse la plus forte baisse 
sectorielle en Europe (-1,83%), suivi par les télécoms  SXKP  (-1,02%), les 
ressources de base  .SXPP  et les "utilities"  .SX6P  qui perdent chacun près de 
0,75%.  
    Les groupes parapétroliers tels que Seadrill  SDRL.L , Premier Oil  PMO.L , 
Genel Energy  GENL.L  et Tullow Oil  TLW.L  figurent parmi les plus fortes 
baisses du Stoxx 600 avec des pertes de 2% à 3%. A Paris, Total  TOTF.PA  et 
Technip  TECF.PA  reculent respectivement de 2,22% et 1,06%. 
    Ailleurs en Europe, le groupe britannique d'habillement Next  NXT.L  bondit 
de 3,14% après avoir fait état mardi d'une hausse de 2,9% de ses ventes entre la 
fin octobre et Noël  ID:nL6N0UE0M9 . 
    Dans le domaine macroéconomique, les crédits aux ménages et aux entreprises 
de la zone euro ont quant à eux, continué de se contracter en novembre (-0,9% 
sur un an), mais à un rythme légèrement ralenti par rapport au mois précédent. 
 ID:nL6N0UE18H . 
    Cette baisse pourrait plaider en faveur d'un nouvel assouplissement de la 
politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) pour relancer 
l'économie. 
    Sur le marché des changes, l'euro  EUR=  reste affectée par le regain 
d'inquiétude lié à la situation politique en Grèce et le sentiment que la BCE 
poursuivra une politique ultra-accommodante alors que la Réserve fédérale 
américaine pourrait au contraire relever ses taux l'an prochain. La monnaie 
européenne, a touché un plus bas de 29 mois face au dollar à 1,2156.  
    Le rendement du Bund allemand à 10 ans  DE10YT=TWEB , à 0,551%, est proche 
de son plus bas historique de 0,542% inscrit lundi en réaction aux turbulences 
politiques en Grèce. Les rendements des obligations d'Etat allemandes devraient 
terminer 2014 sur leur plus forte baisse annuelle en six ans  ID:nL6N0UE10T  
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0UE1G9   
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant