** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le
0

PARIS, 10 avril (Reuters) - Les Bourses européennes reculent nettement mardi à mi-séance, après un week-end prolongé par les fêtes pascales, la statistique décevante de l'emploi américain en mars et les chiffres en demi-teinte du commerce extérieur chinois assombrissant les perspectives économiques mondiales au moment où s'ouvre, aux Etats-Unis, la saison des résultats.

Wall Street est de son côté attendu en rebond à l'ouverture. Les investisseurs, qui ont déjà réagi à la statistique de l'emploi américain lors de la séance de lundi, attendent à présent les résultats d'Alcoa AA.N , souvent présenté comme un baromètre du climat de l'industrie américaine.

L'économie américaine a créé nettement moins d'emplois qu'attendu en mars, ce qui devrait prolonger le débat sur la nécessité pour la Réserve fédérale d'adopter de nouvelles mesures de soutien à la croissance, même si le taux de chômage, à 8,2%, est au plus bas depuis trois ans. (voir ID:nL6E8F60MN )

Autre facteur d'inquiétude sur les marchés, la croissance moins soutenue que prévu, en mars, des importations chinoises. Les exportations ont elles crû plus qu'attendu, permettant à la Chine de dégager un excédent commercial inattendu de 5,35 milliards de dollars. ID:nL6E8F10C4

* ACTIONS - Les Bourses européennes sont en net repli, réagissant à la statistique de l'emploi américain publiée vendredi.

À Paris, peu avant 13h, le CAC 40 .FCHI perdait 1,43% (47,37 points) à 3.272,44 points. À Francfort, le Dax .GDAXI cédait 1,06% et à Londres, le FTSE .FTSE reculait de 0,95%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 .STOXX50E abandonnait 1,31%.

L'indice Euro Stoxx 50 de la volatilité .V2TX , principal baromètre de la nervosité des investisseurs en Europe, a bondi de 12% à son plus haut de cinq semaines.

Les secteurs les plus dépendants des exportations vers les pays émergents, notamment l'automobile .SXAP et les minières .SXPP , figurent parmi les plus fortes baisses, sous le coup du ralentissement de la croissance des importations chinoises. Peugeot PEUP.PA perd 3,7%, Renault RENA.PA 3,6%.

Wall Street est attendu en rebond à l'ouverture au vu des futures sur indices new-yorkais qui avancent de 0,1% à 0,35%.

* CHANGES - L'euro se replie sous 1,31 dollar, autour de 1,3065, après avoir touché lundi un plus bas d'un mois à 1,3033. La monnaie unique pâtit d'un regain d'inquiétudes au sujet de la crise des dettes souveraines et les analystes estiment qu'une hausse des rendements de la dette espagnole ou italienne pourrait la fragiliser davantage.

Le yen grimpe quant à lui à un pic d'un mois face au dollar et à l'euro, en réaction à la décision de la Banque du Japon de maintenir sa politique monétaire inchangée. De nombreux acteurs du marché s'attendent cependant à ce que la BoJ assouplisse sa politique dans le courant du mois, ce qui devrait limiter les gains de la devise nipponne.

* OBLIGATIONS - Bénéficiant du regain d'aversion au risque sur les marchés européens, les Treasuries sont stables et les Bunds progressent. Le rendement du papier allemand à dix ans

DE10YT=TWEB a touché un plus bas depuis septembre, à 1,665%, en baisse de 5 points de base sur la séance.

Les obligations italiennes sont sous pression à l'approche d'une émission de 5 milliards d'euros de dette prévue jeudi. Le rendement du dix ans italien IT10YT=TWEB grimpe de 16 points de base sur la séance, à 5,6%. Son équivalent espagnol ES10YT=TWEB avance de 17 pdb à 5,95% après avoir gagné environ 25 pdb la semaine dernière. Le spread Allemagne/Espagne est au plus haut depuis décembre, avant les opérations de refinancement à long terme de la BCE.

Grâce à une demande solide pour la dette des pays du coeur de la zone euro, l'Autriche a placé dans la matinée pour 1,2 milliard d'euros d'obligations à cinq et dix ans, tandis que les Pays-Bas ont émis pour 3 milliards d'euros de papier à cinq ans.

* PÉTROLE - Les cours de pétrole reculent, les importations chinoises moins soutenues que prévu en mars faisant craindre un tassement de la demande de brut de la part du deuxième consommateur mondial d'or noir.

Le Brent se traite à moins de 122 dollars le baril, le brut léger américain à moins de 102 dollars le baril.

WALL STREET

Les futures sur indices à 10h58 GMT

Indices Dernier Var. points Var. %

Dow Jones DJc1 12894,00 +44,00 +0,34%

S&P-500 SPc1 1376,80 +1,90 +0,14%

Nasdaq-100 NDc1 2738,00 +9,50 +0,35%

Les valeurs à suivre

Les indicateurs du jour

GMT INDICATEUR PERIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

14h00 Stocks des grossistes février +0,5% +0,4%

Ventes des grossistes +0,7% -0,1%

"The Day Ahead" - Le point sur la prochaine séance à Wall Street DAY/US

La séance précédente :

Indices Clôture Var. points Var. % YTD

Dow Jones .DJI 12929,59 -130,55 -1,00% +5,83%

S&P-500 .SPX 1382,20 -15,88 -1,14% +9,91%

Nasdaq .IXIC 3047,08 -33,42 -1,08% +16,96%

MARCHES EUROPEENS

Les indices à 10h58 GMT

Indices Dernier Var. Points Var. % YTD

Eurofirst 300 .FTEU3 1039,92 -12,32 -1,17% +3,85%

Eurostoxx 50 .STOXX50E 2361,22 -31,32 -1,31% +1,93%

CAC 40 .FCHI 3272,44 -47,37 -1,43% +3,56%

Dax 30 .GDAXI 6703,38 -71,88 -1,06% +13,65%

FTSE .FTSE 5669,01 -54,66 -0,95% +1,74%

SMI .SSMI 6101,91 -61,58 -1,00% +2,79%

Les valeurs à suivre à Paris : WATCH/LFR

CHANGES

Cours Veille Var.% YTD

Euro/Dlr EUR= 1,3072 1,3112 -0,31% +0,98%

Dlr/Yen JPY= 81,12 81,57 -0,55% +5,43%

Euro/Yen EURJPY= 106,03 106,95 -0,86% +6,50%

Dlr/CHF CHF= 0,9197 0,9165 +0,35% -1,91%

Euro/CHF EURCHF= 1,2023 1,2017 +0,05% -1,00%

Stg/Dlr GBP= 1,5825 1,5903 -0,49% +1,87%

TAUX

US Treasuries Bund JGB

Dernier Variation Dernier Variation Dernier Variation

10 ans 2,0545 +0,0070 1,6930 -0,0390 0,9570 -0,0060

2 ans 0,3217 +0,0040 0,1400 -0,0110 0,1170 -0,0010

Taux à trois mois européen : -0,0580 à 0,0460

PETROLE

(en dollars) Cours Précédent Var Var. % YTD

Brut léger US CLc1 101,82 102,46 -0,64 -0,62% +3,03%

Brent LCOc1 121,56 122,67 -1,11 -0,90% +13,21%

(Natalie Huet pour le service français)

((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87))


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant