** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le
0
    * Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris  WATCH/LFR  
    * Les valeurs à suivre à Wall Street :  ID:nL5N0QW57H  
 
    PARIS/LONDRES, 27 août (Reuters) - Les Bourses européennes marquent le pas 
mercredi à mi-séance après leurs fortes progressions des deux dernières séances 
sur fond d'anticipation de nouvelles mesures de relance par la Banque centrale 
européenne. 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  cède 0,14%, soit 6,28 points, à 4.387,17 points 
vers 10h45 GMT. À Francfort, le Dax  .GDAXI  recule de 0,12% et à Londres, le 
FTSE  .FTSE  grignote 0,08%. L'EuroStoxx 50  .STOXX50E  de la zone euro perd 
0,17% et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300  .FTEU3  est stable (0,05%). 
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street 
en légère hausse, soutenue par les bons indicateurs américains de la veille qui 
ont permis au S&P 500 de terminer au-dessus de la barre des 2.000 points pour la 
première fois de son histoire. 
    Aucune statistique économique américaine ne figure à l'agenda de la séance. 
    Alimentant les spéculations sur un assouplissement de la politique monétaire 
de la BCE, le ministre italien de l'Economie Pier Carlo Padoan a admis mercredi 
que le pays devrait réduire ses prévisions de croissance pour cette année, 
tandis que le moral des ménages allemands a sensiblement reculé.  ID:nL5N0QX16K  
et  ID:nL5N0QQ0SZ  
    Selon Steve Barrow, stratégiste chez Standard Bank à Londres, la BCE a la 
tâche délicate de persuader le marché qu'elle agira pour faire remonter 
l'inflation à un niveau proche de son objectif d'un taux légèrement inférieur à 
2%. Les prix à la consommation dans la zone euro, qui seront connus vendredi, 
sont attendus en hausse de seulement 0,3% en août. 
    "Cela nécessitera probablement des choses comme un QE (assouplissement 
quantitatif), des rendements obligataires beaucoup plus bas et un euro beaucoup 
plus faible", a-t-il dit. 
    Les marchés ont été dopés depuis deux jours par les commentaires de Mario 
Draghi, vendredi dernier à Jackson Hole, selon lequel la BCE se tient prête à 
procéder à de nouveaux ajustements de sa politique monétaire. 
    Le ministre allemand de l'Economie a cependant minimisé mercredi la portée 
des déclarations de Mario Draghi, estimant qu'elles avaient été 
"surinterprétées".  ID:nL5N0QX0Q7  
    L'euro, qui poursuit son mouvement de repli, a touché mercredi matin en Asie 
un plus bas de 11 mois à 1,3154 dollar avant de remonter autour d'1,3182 dollar. 
    Les taux des emprunts d'Etat de la zone euro continuent également de 
bénéficier des propos du président de la BCE et ont atteint de nouveaux plus bas 
record mercredi matin.  ID:nL5N0QX1YT  
    Le rendement du Bund allemand à 10 ans  DE10YT=TWEB  est tombé à un plancher 
de 0,916% à 09h44 GMT et celui de l'OAT française de même maturité  FR10YT=TWEB  
à 1,251%. 
    Aux valeurs, Vivendi  VIV.PA  s'adjuge 1,25%, deuxième plus forte hausse du 
CAC 40. Le groupe voit monter les enchères pour sa filiale brésilienne GVT, 
convoitée par Telefonica  TEF.MC  et Telecom Italia  TLIT.MI .  ID:nL5N0QX17E   
    Par ailleurs, l'opérateur télécoms brésilien Grupo Oi  OIBR3.SA  pourrait 
étudier le rachat de la participation de Telecom Italia dans TIM Participacoes. 
Telecom Italia s'adjuge 3,1% et Portugal Telecom  PTC.LS , avec qui Oi est en 
cours de fusion, grimpe de près de 5%.   
    Ces discussions soutiennent l'ensemble du secteur des télécoms en Europe, 
dont l'indice  .SXKP  prend 0,67%. 
    Suite à des changements de recommandation, Maurel et Prom  MAUP.PA  grimpe 
de 3,82 et Sodexo 1,2%.  ID:nL5N0QX1I0  
    A Oslo, le groupe norvégien de services pétroliers Seadrill  SDRL.OL  lâche 
plus de 6% après la publication de résultats trimestriels inférieurs aux 
attentes.  ID:nL5N0QX1L1  
    Sur le front du pétrole, les cours du Brent remontent légèrement autour de 
102,7 dollars le baril dans le contexte de tensions persistantes en Ukraine. 
    Des soldats russes ont franchi la frontière ukrainienne à bord de transports 
de troupes blindés et de camions et ont investi la ville ukrainienne 
d'Amvrosiyivka, à l'est du bastion séparatiste de Donetsk, a déclaré mercredi le 
porte-parole de l'armée ukrainienne.  ID:nL5N0QX25K  
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N0QX224  
    * Les Bourses européennes en 2014 : (http://link.reuters.com/pad95v) 
    * Performances d'actifs en 2014 : (http://link.reuters.com/rav46v) 
  
 
 (Jamie McGeever, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique 
Tison) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant