** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le , mis à jour à 13:07
0

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris WATCH/LFR * Les valeurs à suivre à Wall Street : ID:nL5N0Y94RT PARIS, 19 mai (Reuters) - A l'exception de Londres, les Bourses européennes étaient toujours en vive hausse mardi vers la mi-séance, portées par la possibilité de voir la Banque centrale européenne (BCE) augmenter temporairement ses rachats d'actifs mensuels, perspective qui pèse en revanche sur l'euro. Cette nouvelle poussée des marchés actions, qui se retrouvent ainsi à des pics de plusieurs années, intervient dans un contexte d'apaisement des craintes relatives à la Grèce et ce, malgré un recul nettement plus marqué que prévu du moral des investisseurs en Allemagne. ID:nL5N0XY1SU À Paris, le CAC 40 .FCHI prend 1,69% (+84,49 points) à 5.096,80 points vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax .GDAXI gagne 1,66% mais à Londres, le FTSE .FTSE ne gagne que 0,3%, ce dernier étant plombé par le recul des valeurs minières sur fond de hausse du dollar. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 .FTEU3 avance de 1,15% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro .STOXX50E de 1,75%. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse, ce qui signifie que le S&P et le Dow Jones sont susceptibles d'inscrire de nouveaux records après ceux, en séance et en clôture, établis la veille. En écho à ce qu'a dit lundi soir son homologue des Finances Yanis Varoufakis, le ministre grec du Travail, Panos Skourletis, a déclaré mardi qu'Athènes allait rapidement conclure un accord avec ses créanciers internationaux, ce qui permettrait à la Grèce de se voir verser des fonds dont elle a un besoin urgent. Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, a déclaré que cette dernière augmenterait "légèrement" ces rachats avant l'été car les liquidités sont moins abondantes sur les marchés en juillet et en août. ID:nL5N0YA1D6 Dans ce contexte, l'euro recule d'environ 1% face au dollar après avoir déjà perdu plus de 1% la veille face au billet vert tandis le prix des obligations souveraines augmente. "On a le sentiment que les déclarations de la BCE suggèrent une volonté de mettre à distance à la fois le mouvement de ventes des titres obligataires à l'oeuvre depuis un mois, la récente vigueur de l'euro et la volatilité des marchés", a déclaré Manik Narain, analyste chez UBS. Le dollar progresse non seulement contre l'euro mais aussi contre un panier de devises internationales .DXY , ce qui, comme souvent dans ce cas, pèse sur les cours du pétrole et celui des matières premières en général. Le compartiment regroupant ces dernières .SXPP (-0,77%) est le seul à être dans le rouge tandis que le secteur automobile .SXAP (+2,64%) affiche la plus forte hausse après des données de l'ACEA montrant que le marché automobile européen a progressé pour le vingtième mois de suite. * Tableau des principaux marchés mondiaux : ID:nL5N0YA2OP (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant