** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

le
0
    * Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris  WATCH/LFR  
    * Les valeurs à suivre à Wall Street :  ID:nL5N0QY6MI  
 
    PARIS/LONDRES, 29 août (Reuters) - Les Bourses européennes réduisaient leurs 
gains de la matinée, vendredi à mi-séance, après l'annonce d'un ralentissement 
conforme aux attentes de l'inflation dans la zone euro qui ne devrait convaincre 
la Banque centrale européenne d'agir dès la semaine prochaine. 
     Comme attendu, les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% en rythme 
annuel en août, à un plus bas depuis octobre 2009, selon Eurostat. 
 ID:L5N0QZ27K  
    "Je pense que les gens réalisent que pour que la BCE lance un 
assouplissement quantitatif (QE) sur de la dette publique ...il faut que la BCE 
voie la déflation dans le blanc des yeux", a déclaré Wouter Sturkenboom, 
stratégiste chez Russell Investments. 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  progresse de 0,23%, soit 10,20 points, à 4.376,23 
points 10h45 GMT. À Francfort, le Dax  .GDAXI  gagne 0,29% et à Londres, le FTSE 
 .FTSE  prend 0,18%. Les indices paneuropéens EuroStoxx 50  .STOXX50E  et 
FTSEurofirst avancent respectivement de 0,35% et 0,24%.  
    Aux valeurs, le britannique Tesco  TSCO.L  abandonne près de 5% après un 
nouvel avertissement sur résultats  ID:L5N0QZ17A , entraînant le secteur 
européen de la distribution  .SXRP  (-1%) dans son sillage. 
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street 
avec des variations entre +0,17% et +0,22%. Les revenus et dépenses des ménages 
américains (juillet) ainsi que les indices PMI de Chicago et Thomson 
Reuters-Michigan (août) sont à l'agenda de la journée. 
    Les investisseurs continuent par ailleurs de surveiller l'évolution de la 
situation dans l'est de l'Ukraine, où les combats ont fait 2.593 morts depuis la 
mi-avril, selon le secrétaire général adjoint de l'Onu pour les droits de 
l'homme.  ID:nL5N0QZ1W5  
    Sur le front du pétrole, le Brent remonte légèrement à 102,8 dollars le 
baril mais s'oriente vers un deuxième repli mensuel consécutif, la baisse de la 
demande et l'importante de l'offre compensant les inquiétudes géopolitiques. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N0QZ2I2  
    * Les Bourses européennes en 2014 : (http://link.reuters.com/pad95v) 
    * Perfomance d'actifs en 2014 : (http://link.reuters.com/rav46v) 
 
 (Mathilde Gardin pour le service français, édité par Nicolas Delame) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant