** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0
    PARIS, 5 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé vendredi 
en ordre dispersé au lendemain du rebond provoqué par les annonces de la Banque 
centrale européenne. 
    La publication de chiffres de l'emploi décevants aux Etats-Unis, qui donnent 
à la Fed un argument supplémentaire pour attendre avant de relever ses taux, et 
l'annonce d'un cessez-le-feu entre l'Ukraine et les séparatistes pro-russes 
( ID:nL5N0R63BJ ) ont limité le recul à Paris et Londres. A Francfort, la 
tendance s'est inversée et le Dax  .GDAXI  a fini dans le vert (+0,23%). 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  a perdu 0,19%, soit 8,45 points, à 4.486,49 
points et à Londres, le FTSE  .FTSE  a cédé 0,33%. Les indices européens ont 
également fini en légère baisse avec -0,06% pour l'EuroStoxx 50  .STOXX50E  et 
-0,37% pour l'Eurofirst 300  .FTEU3 . 
    Le recul du CAC sur la séance ne l'a pas empêché de finir la semaine sur un 
gain de 2,4% et de boucler ainsi sa quatrième semaine consécutive de hausse. 
    Si les marchés se réjouissent toujours de la décision annoncée jeudi par la 
BCE de baisser à nouveau ses taux et de se lancer dans un programme de rachat 
d'actifs afin de dégripper le crédit ( ID:nL5N0R52VD ), l'enthousiasme a été 
moins marqué que la veille. 
    L'indicateur des créations d'emplois en août aux Etats-Unis, nettement moins 
bon que prévu, a été plutôt bien accueilli parce qu'il donne à penser que les 
taux d'intérêts aux Etats-Unis resteront à leurs niveaux actuels pendant encore 
un moment.  ID:nL5N0R62JB  
    Aux valeurs à Paris, le titre Carrefour  CARR.PA  a cédé 1,93% à 26,180 
euros, la plus forte baisse du CAC 40, après être passé sous sa moyenne mobile à 
50 jours, à 26,735 euros. 
    La plus forte hausse de l'indice parisien est pour Renault  RENA.PA , qui 
prend 2,64% et témoigne de la bonne forme du secteur automobile, la meilleure 
progression sectorielle en Europe  .SXAP  (0,96%). 
    A noter encore, GDF SUEZ  GSZ.PA , qui a pris 2,08% après la décision de 
Morgan Stanley d'ajouter le titre à sa liste de valeurs préférées, avec une 
recommandation à "surpondérer". 
    L'effet des annonces de la BCE continue de se faire sentir sur l'euro, qui 
se maintient sous la barre des 1,30 dollar après avoir touché dans la nuit un 
plus bas de 14 mois à 1,2920 dollar, et sur les rendements des dettes 
souveraines de la zone euro, en baisse tout comme ceux des Treasuries 
américains. 
    Sur le front du pétrole, le Brent et le brut léger américain ont perdu 
chacun plus d'un dollar le baril en raison de craintes sur l'approvisionnement 
et d'une baisse de la demande liée au niveau élevé du dollar. 
    Wall Street stable à l'heure de la clôture en Europe. 
         
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N0R63ML  
 
 (Patrick Vignal pour le service franàçais) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant