** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0
    PARIS, 17 avril (Reuters) - Les Bourses européennes ont clôturé en forte 
hausse et Wall Street était au même moment bien orientée, rassurées par la 
demande solide suscitée par une émission de dette espagnole à court terme, 
l'amélioration inattendue du moral des investisseurs allemands, des publications 
de résultats meilleur qu'attendu aux Etats-Unis.  
    La production industrielle américaine est restée stable en mars pour le 
deuxième mois d'affilée tandis que la baisse inattendue des mises en chantier de 
logements a été compensée par une hausse des permis de construire, à leur plus 
haut niveau depuis trois ans et demi. (Voir [ID: nWEA8174] et  ID:nL6E8FH8V9 )  
    En Allemagne, l'indice ZEW du sentiment économique ressort à 23,4 contre 22,3 
en mars, alors que les analystes interrogés par Reuters l'attendaient en repli, à 
20,0.  ID:nL6E8F45C4   
    Par ailleurs, l'inflation dans la zone euro est restée stable pour le 
quatrième mois d'affilée en mars, à 2,7% en rythme annuel, alors le marché 
l'attendait en baisse à 2,6%, conformément au chiffre donné en première 
estimation.  ID:nWEA7102     
      
    * ACTIONS - A Paris, le CAC 40 a terminé à 3.292,51 points, en hausse de 
87,23 points ou 2,72%. Le Footsie britannique  .FTSE  et le Dax allemand  .GDAXI  
se sont respectivement adjugés 1,78% et 2,65%, tandis que l'indice paneuropéen 
FTeurofirst 300  .FTEU3  terminait à 1.052,71 points en hausse de 1,96%  
    Au même monment à Wall Street, le Dow Jones  .DJI  gagnait 1,29% tandis que 
le S&P 500  .SPX  progressait de 1,26% et que le composite du Nasdaq  .IXIC  
avançait de 1,53%.   
    Aux valeurs, Coca-Cola  KO.N , Goldman Sachs  GS.N  et Johnson & Johnson 
 JNJ.N  ont fait état de trimestriels meilleurs qu'attendu, seul le premier en 
bénéficiant nettement avec une hausse de près de 2,6%, les deux autres étant 
pénalisés par le recul de leur chiffre d'affaires.   
    En Europe, les valeurs bancaires, particulièrement sensibles à l'évolution du 
risque souverain, étaient en forte hausse, leur indice sectoriel  .SX7P  
progressant de 4,05%.   
    A contre tendance, le groupe pétrolier Repsol  REP.MC  a cédé près de 6,1% 
après l'annonce de la nationalisation de sa filiale YPF  YPFD.BA  par 
l'Argentine; Repsol a fait savoir mardi qu'il demanderait un arbitrage 
international pour obtenir rapideent un dédommagement.  ID:nL6E8FH1WF        
    Marks & Spencer  MKS.L  a abandonné 2,45%. Le distributeur a publié un 
chiffre d'affaires inférieur aux attentes au titre du quatrième trimestre de 
l'exercice 2011-2012, tout en annonçant que le résultat de l'exercice serait 
conforme aux attentes. ID:nL6E8FH1WF    
      
    * OBLIGATIONS - Les rendements obligataires espagnols se sont détendus à 
l'issue d'une adjudication de papier monétaire qui a reçu un bon accueil, un 
point important dans la perspective d'une adjudication de papier obligataire 
prévue jeudi.  
    L'Espagne a adjugé mardi 3,2 milliards d'euros de bons à 12 et 18 mois, soit 
plus qu'escompté, mais au prix de taux de rendement en hausse, ce qui témoigne 
néanmoins des inquiétudes persistantes entourant la dette de Madrid. 
 ID:nL6E8FH4Q3     
    Le rendement du papier à 10 ans espagnol  ES10YT=TWEB  ressortait à 5,91% en 
fin de journée, en deçà des 6% atteints lundi et en recul de 16 points de base.   
    Ces craintes touchant l'Espagne et plus généralement les pays "périphériques" 
ont profité aux Bunds allemands, jugés bien plus sûrs en période de crise, mais 
ces derniers ont subi une certaine pression mardi et le future de juin sur le 
Bund  FGBLM2  perdait 0,37 point à 140,02 en fin de journée.   
          
    * CHANGES - L'euro était plutôt orienté à la baisse face à la plupart des 
monnaies en dépit d'une adjudication espagnole bien accueillie, au prix de 
rendements élevés, et de la hausse inattendue du moral des investisseurs 
allemands.  ID:nL6E8F45C4   
    Ces bons éléments ne sont pas parvenus à apaiser des cambistes qui restent 
préoccupés par la situation économique de la zone euro en général et de l'Espagne 
en particulier. A ce titre, ils suivront de près l'adjudication espagnole à 10 
ans jeudi.  
    "Le potentiel haussier de l'euro reste très restreint parce qu'on a encore 
l'adjudication espagnole jeudi, sans compter la situation générale", commente Ron 
Simpson (Action Economics). "L'Europe n'attire pas grande monde pour l'heure et 
personne ne sait vraiment comment tout cela finira".   
    Si l'euro prenait un train haussier, il aurait en ligne de mire sa moyenne 
mobile de 55 jours de 1,3254 dollar mais il risquerait de buter sur des ordres de 
vente placés autour de 1,32 à 1,3250 dollar, expliquent des analystes.  
      
    * PÉTROLE - Le Brent est légèrement orienté à la baisse, réagissant toujours 
à une information publiée lundi et qui donne l'avantage à son homologue américain 
WTI.  
    Ce dernier bénéficie du démarrage avancé de deux semaines d'une procédure 
d'inversion des flux de l'oléoduc Seaway qui aboutira à désengorger le Midwest 
américain de ses bruts du Canada et du Dakota du Nord afin de les acheminer vers 
la côte, où ils se négocieront avec une solide prime.    
    Le Brent avait perdu 2,6% lundi, soit sa perte la plus forte depuis décembre.  
    L'échéance mai sur le WTI américain gagne autour de 1,50 dollar, alors qu'il 
gagnait plus de deux dollars un peu auparavant dans la journée. 
     
   
  LA CLÔTURE EN EUROPE 
                                                                                  
  Indices                     Dernier  Var. Points  Var. %      YTD 
  Eurofirst 300  .FTEU3       1052,71    +20,28     +1,96%     +5,12% 
  Eurostoxx 50  .STOXX50E     2365,77    +64,58     +2,81%     +2,12% 
  CAC 40  .FCHI               3292,51    +87,23     +2,72%     +4,20% 
  Dax 30  .GDAXI              6801,00   +175,81     +2,65%    +15,30% 
  FTSE  .FTSE                 5766,95   +100,67     +1,78%     +3,49% 
  SMI  .SSMI                  6200,27    +75,36     +1,23%     +4,45% 
  
  Les valeurs à suivre à Paris :  WATCH/LFR  
                                                                                  
  LA TENDANCE A WALL STREET 
  Indices              Dernier     Var. points  Var. %       YTD 
  Dow Jones  .DJI     13090,42       +169,01     +1,31%     +7,14% 
  S&P-500   .SPX       1387,01        +17,44     +1,27%    +10,29% 
  Nasdaq  .IXIC        3034,26        +45,86     +1,53%    +16,47% 
  Nasdaq 100  .NDX     2711,23        +41,13     +1,54%    +19,03% 
  
                                                                                  
  CHANGES 
                         Cours    Veille     Var.%        YTD 
  Euro/Dlr  EUR=         1,3130   1,3133     -0,02%      +1,43% 
  Dlr/Yen  JPY=           80,72    80,38     +0,42%      +4,91% 
  Euro/Yen  EURJPY=      105,97   105,59     +0,36%      +6,44% 
  Dlr/CHF  CHF=          0,9149   0,9148     +0,01%      -2,42% 
  Euro/CHF  EURCHF=      1,2015   1,2019     -0,03%      -1,06% 
  Stg/Dlr  GBP=          1,5932   1,5902     +0,19%      +2,56% 
  
                                                                                  
  TAUX 
           US Treasuries       Bund              JGB 
           Dernier Variation  Dernier Variation  Dernier Variation 
  10 ans   2,0052  +0,0230    1,7550  +0,0010    0,9370  +0,0000 
  2 ans    0,2781  +0,0040    0,1530  -0,0050    0,1210  +0,0030 
  Taux à trois mois européen : -0,0060 à 0,0230 
  
                                                                                  
  PETROLE 
  (en dollars)              Cours  Précédent  Var       Var. %     YTD 
  Brut léger US  CLc1      104,41   102,93   +1,48     +1,44%     +5,65% 
  Brent  LCOc1             118,53   118,68   -0,15     -0,13%    +10,38% 
  
   
      
  
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)  
 ((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87))

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant