** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0

PARIS, 10 avril (Reuters) - Avec le retour des interrogations sur la croissance économique, les marchés d'actions, l'euro et le pétrole étaient en recul mardi, les Bourses européennes retrouvant leurs niveau de fin janvier. Fermés lundi, les marchés européens ont réagi avec un jour de retard aux chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis, jugés décevants.

L'économie américaine a créé nettement moins d'emplois qu'attendu en mars, ce qui devrait prolonger le débat sur la nécessité pour la Réserve fédérale d'adopter de nouvelles mesures de soutien à la croissance, même si le taux de chômage, à 8,2%, est au plus bas depuis trois ans. (voir ID:nL6E8F60MN )

Autre facteur d'inquiétude sur les marchés, la croissance moins soutenue que prévu, en mars, des importations chinoises alors que les exportations ont elles crû plus qu'attendu, permettant à la Chine de dégager un excédent commercial inattendu de 5,35 milliards de dollars.

ID:nL6E8F10C4

Les investisseurs attendent maintenant la publication des résultats trimestriels des grands groupes mondiaux pour se positionner plus avant. Alcoa AA.N ouvre le bal ce soir aux Etats-Unis.

* ACTIONS - Les Bourses européennes ont fini en net repli après un long week-end pascal. L'indice FTSEurofirst 300 .FTEU3 des principales valeurs européennes a fini en baisse de 2,5% à 1.027,95 points, son niveau de clôture le plus bas depuis la fin janvier. L'indice a perdu plus de 7% depuis son plus haut de huit mois touché mi-mars. Il n'est plus en hausse que de 2,7% depuis le début de l'année.

A Paris, le CAC 40 .FCHI a reculé de 3,08% à 3.217,60 points, retrouvant sa clôture du 13 janvier et enfonçant une zone de support clé à 3.250-3.260 points. Parmi les grandes places européennes, Londres .FTSE a cédé 2,24%, Francfort .GDAXI 2,49%, Milan .FTMIB 4,98% et Madrid .IBEX 2,96%.

Philippe Gijsels, responsable de l'analyse financière chez BNP Paribas Fortis Global Markets, conseille aux investisseurs d'attendre que le marché baisse de 10% à 15% pour se remettre à acheter et de se concentrer sur les défensives comme les pharmaceutiques et les valeurs de l'agroalimentaire ainsi que sur les sociétés qui versent un dividende élevé.

Avec le retour de l'inquiétude concernant la dette en zone euro, notamment en Espagne, les valeurs cycliques et financières ont été attaquées. L'indice Eurostoxx 600 des bancaires .SX7P a fini en repli de 4,2%. Unicredit CRDI.MI a perdu plus de 8% à 3,04 euros.

Les secteurs dépendant des exportations vers les pays émergents, notamment l'automobile

.SXAP et les minières .SXPP , ont perdu respectivement 4,1% et 4,2%.

A Wall Street, les trois grands indices, Dow Jones .DJI , S&P 500 .SPX et Nasdaq Composite .IXIC reculent de plus de 1% chacun.

Best Buy BBY.N abandonne 2,2%. Le directeur général du distributeur de matériel électronique a démissionné dans un contexte de rude concurrence de la part notamment des sites de vente en ligne. Yahoo YHOO.O ne réagit pas à l'annonce des détails du plan de réorganisation précisé par le nouveau patron du groupe, Scott Thompson. ID:nL6E8FA4TS

* CHANGES - L'euro se replie sous 1,31 dollar, après avoir touché lundi un plus bas d'un mois à 1,3033 dollar. La monnaie unique pâtit d'un regain d'inquiétudes au sujet de la crise des dettes souveraines et les analystes estiment qu'une hausse des rendements de la dette espagnole ou italienne pourrait la fragiliser davantage.

Le yen a grimpé à 80,91 yens, un pic d'un mois face au dollar, en réaction à la décision de la Banque du Japon de maintenir sa politique monétaire inchangée. De nombreux acteurs du marché s'attendent cependant à ce que la BoJ assouplisse sa politique dans le courant du mois, ce qui devrait limiter les gains de la devise nipponne.

* OBLIGATIONS - Bénéficiant du regain d'aversion au risque, les Treasuries américains et les Bunds allemands progressent. Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans DE10YT=RR a retrouvé ses points bas de fin septembre à 1,637% et le rendement des obligations d'Etat à 10 ans espagnoles ES10YT=RR est remonté à ses plus hauts de septembre, à 5,997%, contre 5,774% la veille.

Les obligations italiennes sont sous pression à l'approche d'une émission de 5 milliards d'euros de dette prévue jeudi. La différence de rendement entre les obligations d'Etat à dix ans

IT10YT=TWEB et leur homologues allemandes a dépassé 400 points de base pour la première fois depuis début février.

* PÉTROLE - Les cours du pétrole réagissent à la baisse aux importations chinoises moins soutenues que prévu en mars faisant craindre un tassement de la demande de brut de la part du deuxième consommateur mondial d'or noir. Le Brent se traite autour de 120 dollars le baril et le brut léger américain revient vers les 100 dollars.

LA CLÔTURE EN EUROPE

Indices Dernier Var. Points Var. % YTD

Eurofirst 300 .FTEU3 1027,95 -24,29 -2,31% +2,65%

Eurostoxx 50 .STOXX50E 2321,53 -71,01 -2,97% +0,21%

CAC 40 .FCHI 3217,60 -102,21 -3,08% +1,83%

Dax 30 .GDAXI 6606,43 -168,83 -2,49% +12,00%

FTSE .FTSE 5595,55 -128,12 -2,24% +0,42%

SMI .SSMI 6061,43 -102,06 -1,66% +2,11%

Les valeurs à suivre à Paris : WATCH/LFR

LA TENDANCE A WALL STREET

Indices Dernier Var. points Var. % YTD

Dow Jones .DJI 12795,48 -134,11 -1,04% +4,73%

S&P-500 .SPX 1365,12 -17,08 -1,24% +8,55%

Nasdaq .IXIC 3005,40 -41,68 -1,37% +15,36%

Nasdaq 100 .NDX 2706,58 -33,40 -1,22% +18,82%

CHANGES

Cours Veille Var.% YTD

Euro/Dlr EUR= 1,3069 1,3112 -0,33% +0,96%

Dlr/Yen JPY= 80,89 81,57 -0,83% +5,13%

Euro/Yen EURJPY= 105,68 106,95 -1,19% +6,15%

Dlr/CHF CHF= 0,9193 0,9165 +0,31% -1,95%

Euro/CHF EURCHF= 1,2014 1,2017 -0,02% -1,07%

Stg/Dlr GBP= 1,5831 1,5903 -0,45% +1,91%

TAUX

US Treasuries Bund JGB

Dernier Variation Dernier Variation Dernier Variation

10 ans 1,9823 -0,0650 1,6410 -0,0190 0,9620 -0,0010

2 ans 0,2978 -0,0200 0,1030 -0,0060 0,1190 +0,0010

Taux à trois mois européen : 0,0430 à 0,0880

PETROLE

(en dollars) Cours Précédent Var Var. % YTD

Brut léger US CLc1 100,89 102,46 -1,57 -1,53% +2,08%

Brent LCOc1 120,17 122,67 -2,50 -2,04% +11,91%

(Danielle Rouquié avec Natalie Huet et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87))


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant