** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0
    PARIS, 29 mars (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse pour le troisième 
jour de suite jeudi, l'absence de bonnes surprises du côté des statistiques américaines et un 
regain des inquiétudes, centrées sur l'Espagne, concernant la crise de la dette de la zone euro 
ayant fait retomber les marchés à un plus bas de clôture de trois semaines.  
     L'activité économique espagnole ce jeudi a été perturbée par une grève générale décrétée à 
la veille de la présentation d'un projet de budget d'austérité "très sévère" par le président du 
gouvernement, le conservateur Mariano Rajoy. (voir  ID:nL6E8ET24P )  
    Malgré ce nouveau recul, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300  .FTEU3  reste en course pour 
signer sa meilleure performance trimestrielle depuis 2006.  
    A Wall Street, les principaux indices, qui ont également connu un très bon premier trimestre 
2012, reculent de 0,5% à 1%, sous le coup d'indicateurs macro-économiques qui ont légèrement 
déçu des investisseurs qui en viennent à nouveau à s'interroger sur la vigueur de la croissance 
américaine.  
      
    * ACTIONS - À Paris, le CAC 40  .FCHI  a terminé en baisse de 1,43% (49,03 points) à 
3.381,12 points. Le Footsie britannique  .FTSE  a perdu 1,15% et le Dax allemand  .GDAXI  1,77%, 
tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300  .FTEU3  s'est replié de 1,23%.  
    Comme souvent lors d'interrogations au sujet de la vigueur de la croissance mondiale, ce 
sont les valeurs cycliques qui ont accusé les plus importants replis, l'indice regroupant les 
valeurs bancaires européennes  .SX7P  ayant chuté de 2,89% et celui de l'automobile  .SXAP  de 
2,66%.  
    Le secteur de la distribution  .SXRP  (-2,15%) a en outre pâti de la baisse de près de 5% de 
l'action Hennes & Mauritz (H&M)  HMb.ST  après que le deuxième groupe mondial de prêt-à-porter a 
fait état de résultats inférieurs aux attentes.  ID:nL6E8ET1JW   
    La croissance du produit intérieur brut (PIB) américain a, comme prévu, été confirmée au 
quatrième trimestre 2011 à 3,0% en rythme annuel, son taux le plus élevé depuis le deuxième 
trimestre 2010, d'après l'estimation définitive publiée jeudi par le département du Commerce. 
(voir  ID:nL6E8ET7W5 ) Les inscriptions au chômage hebdomadaires ont de leur côté moins baissé 
que prévu, à 359.000 contre 350.000 attendues.  ID:nEAPAT0DI4   
    L'indice de volatilité Euro Stoxx  .V2TX  a bondi de 9,9% sur la séance.  
      
    * OBLIGATIONS - Le bon déroulement d'une importante adjudication de dette italienne n'a pas 
empêché une remontée des coûts de financement que doit supporter l'Italie en raison d'un retour 
sur le devant de la scène de la crise de la dette de la zone euro.  ID:nL6E8ET2PH   
    Le spread entre le papier espagnol et allemand s'est également creusé à la veille de la 
présentation du budget par Madrid.  
    Aux Etats-Unis, les emprunts du Trésor sont en hausse, évoluant comme souvent à l'inverse de 
Wall Street,     avec un rendement du papier à 10 ans retombé à un plus bas de deux semaines.  
              
    * CHANGES - L'arrivée à terme, vendredi, de l'exercice fiscal japonais a soutenu le yen face 
à l'euro et au dollar, les exportateurs de la troisième puissance économique mondiale rapatriant 
des devises.  
    De son côté, la monnaie unique a souffert d'une remontée des inquiétudes autour de 
l'Espagne, dont le gouvernement présentera vendredi un projet de budget susceptible de montrer 
que le pays n'a plus guère de marges de manoeuvre pour redresser ses déficits.  
      
    * PÉTROLE - Le Brent est tombé sous les 123 dollars le baril, sous le double coup de 
craintes de ralentissement de l'économie mondiale et de la perspective de voir un certain nombre 
de pays puiser dans leurs réserves stratégiques pour faire baisser les prix à la pompe.  
    Le gouvernement français s'est montré optimiste jeudi sur une prochaine utilisation des 
stocks stratégiques de pétrole, une mesure discutée aux côtés des Etats-Unis et de la 
Grande-Bretagne, qui vise à faire baisser les prix des carburants.  ID:nL6E8ET123   
    Ces deux facteurs ont largement éclipsé les inquiétudes au sujet d'une diminution drastique 
de l'offre en provenance de l'Iran du fait des conséquences des sanctions infligées à Téhéran 
par les puissances occidentales en raison du programme nucléaire du pays.  
      
      
  LA CLÔTURE EN EUROPE 
                                                                              
  Indices                     Dernier  Var. Points  Var. %      YTD 
  Eurofirst 300  .FTEU3       1059,28    -13,20     -1,23%     +5,78% 
  Eurostoxx 50  .STOXX50E     2452,74    -43,94     -1,76%     +5,88% 
  CAC 40  .FCHI               3381,12    -49,03     -1,43%     +7,00% 
  Dax 30  .GDAXI              6875,15   -123,65     -1,77%    +16,56% 
  FTSE  .FTSE                 5742,03    -66,96     -1,15%     +3,05% 
  SMI  .SSMI                  6176,26    -74,17     -1,19%     +4,04% 
  
  Les valeurs à suivre à Paris :  WATCH/LFR  
                                                                              
  LA TENDANCE A WALL STREET 
  Indices              Dernier     Var. points  Var. %       YTD 
  Dow Jones  .DJI     13047,47        -78,74     -0,60%     +6,79% 
  S&P-500   .SPX       1392,74        -12,80     -0,91%    +10,75% 
  Nasdaq  .IXIC        3074,32        -30,64     -0,99%    +18,01% 
  Nasdaq 100  .NDX     2746,97        -24,00     -0,87%    +20,60% 
  
                                                                              
  CHANGES 
                         Cours    Veille     Var.%        YTD 
  Euro/Dlr  EUR=         1,3266   1,3315     -0,37%      +2,48% 
  Dlr/Yen  JPY=           82,28    82,88     -0,72%      +6,94% 
  Euro/Yen  EURJPY=      109,13   110,37     -1,12%      +9,61% 
  Dlr/CHF  CHF=          0,9080   0,9049     +0,34%      -3,16% 
  Euro/CHF  EURCHF=      1,2047   1,2052     -0,04%      -0,80% 
  Stg/Dlr  GBP=          1,5912   1,5887     +0,16%      +2,43% 
  
                                                                              
  TAUX 
           US Treasuries       Bund              JGB 
           Dernier Variation  Dernier Variation  Dernier Variation 
  10 ans   2,1641  -0,0370    1,8060  +0,0040    1,0000  -0,0020 
  2 ans    0,3405  -0,0040    0,2140  +0,0000    0,1210  +0,0000 
  Taux à trois mois européen : -0,0010 à 0,0560 
  
                                                                              
  PETROLE 
  (en dollars)              Cours  Précédent  Var       Var. %     YTD 
  Brut léger US  CLc1      103,43   105,41   -1,98     -1,88%     +4,65% 
  Brent  LCOc1             122,95   124,16   -1,21     -0,97%    +14,50% 
  
   
      
  
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)  
 ((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87))

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant