** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0

PARIS, 22 juin (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé la semaine en baisse vendredi, l'annonce d'un accord sur un plan de croissance entre la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne n'ayant pas suffi à remonter le moral des investisseurs, déprimés par une série de données macroéconomiques décevantes et inquiets d'une probable future taxe sur les transactions financières.

Wall Street suivait le chemin inverse à l'heure de la clôture en Europe, rebondissant de près de 0,5% après sa lourde chute de jeudi.

Réunis en mini-sommet à Rome, les dirigeants français, allemand, italien et espagnol ont dit s'être entendu pour proposer lors du Conseil européen la semaine prochaine un plan de relance d'une valeur équivalente à 1% du produit intérieur brut (PIB) de l'UE, soit 130 milliards d'euros. La chancelière Angela Merkel a également fait état d'un accord pour mettre en place une taxe sur les transactions financières. (voir ID:nL5E8HM7P2 et ID:nL5E8HM7RE )

L'Espagne a annoncé de son côté qu'elle formulerait lundi sa demande d'aide pour renflouer ses banques, mais elle n'a pas levé toutes les interrogations puisque le montant exact ne devrait être précisé qu'au moment de la signature du protocole d'accord lors du prochain sommet de l'Eurogroupe, le 9 juillet à Bruxelles. ID:L5E8HM838

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé de son côté un nouvel assouplissement de ses règles de collatéral pour les opérations de refinancement, acceptant des actifs de moindre qualité et s'attirant les critiques de la Bundesbank. ID:nL5E8HM7X8

Pour ajouter à ce contexte morose, Moody's a abaissé jeudi soir les notes de crédit de 15 des principales banques mondiales, parmi lesquelles trois françaises, BNP Paribas BNPP.PA , Société Générale SOGN.PA et Crédit agricole CAGR.PA .

* ACTIONS - À Paris, le CAC 40 .FCHI a terminé en baisse de 0,75% (23,32 points) à 3.090,90 points, sur la semaine il est resté quasi-stable (+0,11%). Le Footsie britannique

.FTSE a perdu 0,95% et le Dax allemand .GDAXI -1,26%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 .FTEU3 -0,71%.

Les marchés d'actions ont été tirés à la baisse par les secteurs cycliques industriels, les plus sensibles à la conjoncture économique, qui souffrent des craintes sur un ralentissement de la croissance mondiale.

En baisse dans les premiers échanges, les valeurs bancaires en Europe .SX7P ont légèrement rebondi (+0,19%), la dégradation de Moody's ayant été déjà intégrée dans les cours.

Pendant ce temps, Wall Street est en hausse, le Dow Jones .DJI , le S&P 500 .SPX et le Nasdaq .IXIC s'adjugeant entre 0,45% et 0,65%, les indices s'offrant un rebond au lendemain de leur deuxième plus mauvaise performance de l'année. L'indice des financières .GSPF prend 0,76%

* OBLIGATIONS - Les obligations souveraines espagnoles progressent pour la quatrième séance consécutive, l'annonce de la BCE sur l'élargissement de la gamme de collatéraux exigibles ayant soulagé les investisseurs. (voir ID:nL5E8HM7X8 )

Le marché de la dette américaine s'inscrit en baisse en réaction au sursaut affiché par Wall Street.

* CHANGES - L'euro se stabilise face au dollar, après avoir touché un plus bas de neuf jours à 1,2519 dollar face au billet vert. A moins de 1,26 dollar, la devise unique était loin de son plus haut de la semaine à 1,2748 dollar atteint lundi après le résultat des élections en Grèce.

L'euro souffre du renforcement du dollar alors que la dégradation de plusieurs banques par Moody's et de faibles indicateurs macroéconomiques ont poussé les investisseurs vers les actifs jugés les plus sûrs.

D'un point de vue technique, les analystes estiment que la rupture du seuil de 1,2520 dollar ouvrirait la voie à une baisse de l'euro jusqu'à 1,2290 dollar, soit son plus bas annuel touché le 1er juin.

* PÉTROLE - Le Brent a repris de l'allant pour repasser au-dessus des 90 dollars, après avoir touché un plus bas de 18 mois à 88,49 dollars.

"Il s'agit d'une baisse marquée, liée au ralentissement économique mondial et à des fondamentaux sur le marché pétrolier comme une demande plus faible en Chine", a commenté Tony Machacek chez Jefferies Bach, qui estime néanmoins que le marché "est un peu survendu".

LA CLÔTURE EN EUROPE

Indices Dernier Var. Points Var. % YTD

Eurofirst 300 .FTEU3 1001,70 -7,20 -0,71% +0,03%

Eurostoxx 50 .STOXX50E 2186,87 -12,55 -0,57% -5,60%

CAC 40 .FCHI 3090,90 -23,32 -0,75% -2,18%

Dax 30 .GDAXI 6263,25 -79,88 -1,26% +6,19%

FTSE .FTSE 5513,69 -52,67 -0,95% -1,05%

SMI .SSMI 5989,33 -22,86 -0,38% +0,89%

Les valeurs à suivre à Paris : WATCH/LFR

LA TENDANCE A WALL STREET

Indices Dernier Var. points Var. % YTD

Dow Jones .DJI 12635,63 +62,06 +0,49% +3,42%

S&P-500 .SPX 1331,15 +5,64 +0,43% +5,85%

Nasdaq .IXIC 2877,20 +18,11 +0,63% +10,44%

Nasdaq 100 .NDX 2570,26 +13,30 +0,52% +12,84%

CHANGES

Cours Veille Var.% YTD

Euro/Dlr EUR= 1,2542 1,2545 -0,02% -3,11%

Dlr/Yen JPY= 80,53 80,21 +0,40% +4,67%

Indice dollar .DXY 82,36 80,18 +0,08% +2,72%

Euro/Yen EURJPY= 101,01 100,63 +0,38% +1,46%

Dlr/CHF CHF= 0,9574 0,9570 +0,04% +2,11%

Euro/CHF EURCHF= 1,2008 1,2009 -0,01% -1,12%

Stg/Dlr GBP= 1,5574 1,5594 -0,13% +0,25%

TAUX

US Treasuries Bund JGB

Dernier Variation Dernier Variation Dernier Variation

10 ans 1,6605 +0,0410 1,5790 +0,0010 0,8350 +0,0030

2 ans 0,3068 +0,0040 0,1370 -0,0020 0,1100 +0,0020

Taux à trois mois européen : 0,0000 à 0,0230 Futures Cours Veille Var.%

Bund FGBLc1 140,90 141,52 -0,44%

OAT FOATc1 128,78 128,29 +0,38%

PETROLE

(en dollars) Cours Précédent Var Var. % YTD

Brut léger US CLc1 79,54 78,20 +1,34 +1,71% -19,52%

Brent LCOc1 90,59 89,23 +1,36 +1,52% -15,64%

(Tangi Salaün et Nicolas Delame pour le service français)

((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87))


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant