** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0
    PARIS/LONDRES, 26 juin (Reuters) - Les principales Bourses européennes - à 
l'exception de Londres - ont terminé en baisse jeudi, entraînées par Wall Street 
après les déclarations du président de la Réserve fédérale de St Louis sur un 
possible relèvement des taux d'intérêt américains à la fin du premier trimestre 
2015. (voir  ID:nL6N0P74KD ) 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  a terminé sur une baisse de 0,47%, soit 20,97 
points, à 4.439,63. Le Footsie britannique  .FTSE  a fini la séance quasiment 
inchangé (+0,02%). Le Dax allemand  .GDAXI  a cédé 0,64%, tandis que l'indice 
EuroStoxx 50  .STOXX50E  et le FTSEurofirst 300  .FTEU3  ont abandonné 
respectivement 0,59% et 0,19%. 
    A l'heure de la clôture en Europe, les principaux indices des marchés 
américains abandonnaient entre 0,3% et 0,45%. Des statistiques américaines sur 
le marché du travail et les dépenses des ménages légèrement meilleures que prévu 
n'ont pas permis de poursuivre le rebond entamé de la veille, malgré la révision 
en forte baisse du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au premier 
trimestre. 
    Dans un entretien à Fox Business Network, James Bullard, de la Fed de St 
Louis, a redit qu'il jugeait qu'un relèvement des taux d'intérêt américains à la 
fin du premier trimestre 2015 serait approprié, en expliquant s'attendre à une 
croissance de 3% sur les quatre prochains trimestres. 
    "Je pense que Bullard a pris la plupart des gens au dépourvu une semaine 
seulement après la réunion de la Fed alors que personne n'y avait vu 
d'indications sur une hausse des taux au premier trimestre", a déclaré Adam 
Sarhan, de Sarhan Capital à New York. 
    Le secteur bancaire européen  .SX7P , qui a cédé 1,17%, a été l'un des 
principaux contributeurs à la baisse, entraîné par les banques britanniques 
Barclays  BARC.L  (-6,52%), cible de poursuites pour fraude aux Etats-Unis, et 
Standard Chartered  STAN.L  (-4,33%), qui a annoncé une baisse substantielle de 
ses bénéfices semestriels. ( ID:nL6N0P66BQ  et  ID:nL6N0P733P )  
    BNP Paribas, toujours dans l'incertitude sur sa probable amende aux 
Etats-Unis, a cédé 1,20% ( ID:nL6N0P64V9 ) et Deutsche Bank  DBKGn.DE , plus 
forte baisse de l'EuroStoxx 50, a reculé de 2,38%. 
    La séance a été une nouvelle fois animée par les activités de fusion & 
acquisition. Le London Stock Exchange  LSE.L  a ainsi gagné 6,09%, permettant au 
FTSE-100 de terminer stable, après l'annonce du rachat de Frank Russell, un 
spécialiste américain des indices, pour 2,7 milliards de dollars. 
( ID:nL6N0P71R2 ) 
    A Paris, Danone  DANO.PA  (+2,09%) a terminé en tête des hausses du CAC 40 
et de l'EuroStoxx 50. Natixis est passé à "achat" sur le titre, estimant que 
faute d'un redressement durable de sa rentabilité et de son profil de risque, le 
géant agroalimentaire français pourrait être la cible d'une OPA. (voir 
 ID:nL6N0P71QD ) 
    A contrario, LVMH a abandonné 1,70%, lanterne rouge du CAC 40. Des analystes 
estiment que le potentiel de hausse de la valeur est limité malgré sa relative 
sous-performance depuis un an. 
    Les cours du pétrole ont reflué, le Brent  LCOc1  cédant 0,64% à un peu plus 
de 113,20 dollars. Total  TOTF.PA  a reculé de 1,01%. 
    Les rebelles sunnites irakiens qui marchent sur Bagdad ont conquis jeudi de 
nouveaux territoires mais le Premier ministre chiite Nouri al Maliki a rejeté 
l'idée d'un gouvernement de salut national susceptible de faire front face à 
l'insurrection. ( ID:nL6N0P73BN ) 
    Sur le marché des changes, le dollar s'est apprécié face à un large panel de 
monnaies, dont l'euro, en baisse de 0,28% à 1,3593 face au billet vert, les 
indicateurs américains du jour, légèrement meilleurs que prévu, ne remettant pas 
en cause l'optimisme ambiant sur la reprise de l'économie américaine au deuxième 
trimestre.  
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:L6N0P74LS  
    * Les Bourses européennes en 2014: http://link.reuters.com/pap87v 
    * Performances d'actifs en 2014: http://link.reuters.com/gap87v 
 
 (Barani Krishnan, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant