** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0
    PARIS, 23 avril (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte 
baisse lundi, entraînant Wall Street dans leur sillage, et retombant à un plus 
bas de trois mois alors que des indicateurs économiques décevants en zone euro 
et les incertitudes politiques en France et aux Pays-Bas menacent d'attiser la 
crise des dettes souveraines en Europe.  
    Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé lundi avoir présenté 
la démission de son gouvernement à la reine Beatrix, qui a dit qu'elle allait 
l'examiner, ouvrant la voie à l'élection d'un nouveau parlement. (voir 
 ID:nL5E8FNADH )    
   En France, le socialiste François Hollande, arrivé en tête dimanche, et le 
président sortant, Nicolas Sarkozy, ont lancé la campagne pour le second tour, 
le 6 mai, dont l'issue dépendra en partie de l'attitude des électeurs de 
Marine Le Pen, la candidate du Front national.  ID:nL5E8FN35L     
   Sur le front strictement économique, les indices PMI flash publiés dans la 
matinée sont ressortis inférieurs aux estimations les plus pessimistes et font 
craindre une persistance de la récession dans la zone euro.  ID:nL5E8FN29J      
      
    * ACTIONS - À Paris, le CAC 40  .FCHI  a terminé en baisse de 2,83% à 
3.098,37 points, à son plus bas niveau depuis quatre mois. Le Footsie 
britannique  .FTSE  a perdu 1,85 % et le Dax allemand  .GDAXI  3,36 %, tandis 
que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300  .FTEU3  2,39 %.  
     "Le dynamique économique dans la zone euro s'affaiblit et il va être plus 
difficile pour les gouvernements d'atteindre leurs objectifs budgétaires dans 
un environnement de croissance faible", a déclaré Emmanuel Cau, stratège chez 
JPMorgan AM.  
    L'indice sectoriel Stoxx 600 des banques  .SX7E  de la zone euro a chuté 
de 4% à des plus bas depuis novembre dernier.  
    GDF Suez  GSZ.PA  a reculé de 2,68% en dépit de performances en hausse au 
premier trimestre grâce notamment au britannique International Power  IPR.L . 
Il a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels.  ID:nL5E8FN900   
    STMicroelectronics  STM.PA , plus f orte baisse du CAC 40, a chuté de 
13,8% après l'annonce d'une nouvelle restructuration de sa coentreprise 
ST-Ericsson  ERICb.ST . [ID:nL5 E8FN9RC]  
          
    * OBLIGATIONS - Les emprunts néerlandais et périphériques de la zone euro 
ont subi des dégagements, tandis que le rendement du 10 ans espagnol est 
repassé au-dessus de 6%  ES10YT=TWEB , les intervenants redoutant que les 
mesures prises par les pays de la zone euro pour contenir la dette ne s'en 
trouvent affectées.  
    Le rendement espagnol était de 6,03% en fin de journée.  
    La prime de risque des obligations néerlandaises  NL10YT=TWEB  a atteint 
son plus haut niveau depuis trois ans, une hausse accentuée par le mouvement 
de repli des investisseurs sur le Bund, qui a fait tomber les rendements 
allemands à de nouveaux plus bas historiques, à 1,56% pour le 10 ans.   
    Le "spread" franco-allemand, lui, s'est creusé pour atteindre brièvement 
154 points de base. Nick Stamenkovic (RIA Capital Markets) pense qu'il 
pourrait atteindre 180 pdb avant le deuxième tour des présidentielles 
françaises.  
      
    * CHANGES - L'euro est retombé d'un plus haut de deux semaines face au 
dollar sur fond d'inquiétudes sur la crise des dettes souveraines, les 
perspectives économiques et les risques politiques en France et aux Pays-Bas 
maintenant encore la pression sur les pays européens.  
    La monnaie unique a également réagi aux mauvais indicateurs PMI, surtout 
l'allemand.   
    De nombreux cambistes s'attendent à ce que l'euro évolue dans une 
fourchette comprise entre 1,3000 dollar et 1,3300 dollar, alors que les 
inquiétudes sur la faible croissance des pays de la zone euro devraient rester 
prégnantes.  
    Selon les analystes, la devise européenne pourrait même baisser plus 
fortement si elle était amenée à évoluer durablement sous le support de 1,30 
dollar.   
               
    * PÉTROLE - Le baril de Brent  LCOc1  est en recul, à moins de 118 
dollars, victime lui aussi des incertitudes et des craintes tenant à la 
situation de la dette de la zone euro.  
    Les incertitudes politiques en France et aux Pays-Bas sont également un 
élément pesant sur les cours.  
    Le baril de brut américain  CLc1  est lui aussi en recul, autour de 102 
dollars.  
    Toutefois, les soucis que font peser sur les approvisionnements le 
renforcement des sanctions occidentales contre l'Iran permettrent de limiter 
les pertes.  
    Ici aussi, les indices PMI européens ont pesé sur le marché, de par leur 
contrecoup présumé sur la demande de pétrole.   
    De l'avis des analystes, le marché pétrolier est mûr pour une correction à 
la baisse.  
    "Les perturbations de l'offre et les soucis géopolitiques ont soutenu le 
brut mais, à moins d'un nouveau choc pétrolier, le potentiel haussier est 
limité", dit Morgan Stanley, dans une note d'études. "Les risques sont 
orientés à la baisse".  
      
  LA CLÔTURE EN EUROPE 
                                                                               
  Indices                     Dernier  Var. Points  Var. %      YTD 
  Eurofirst 300  .FTEU3       1021,08    -25,00     -2,39%     +1,97% 
  Eurostoxx 50  .STOXX50E     2244,83    -66,44     -2,87%     -3,10% 
  CAC 40  .FCHI               3098,37    -90,21     -2,83%     -1,94% 
  Dax 30  .GDAXI              6523,00   -227,12     -3,36%    +10,59% 
  FTSE  .FTSE                 5665,57   -106,58     -1,85%     +1,67% 
  SMI  .SSMI                  6114,83   -122,96     -1,97%     +3,01% 
  
  Les valeurs à suivre à Paris :  WATCH/LFR  
                                                                               
  LA TENDANCE A WALL STREET 
  Indices              Dernier     Var. points  Var. %       YTD 
  Dow Jones  .DJI     12885,12       -144,14     -1,11%     +5,46% 
  S&P-500   .SPX       1362,98        -15,55     -1,13%     +8,38% 
  Nasdaq  .IXIC        2957,82        -42,63     -1,42%    +13,54% 
  Nasdaq 100  .NDX     2641,46        -34,58     -1,29%    +15,96% 
  
                                                                               
  CHANGES 
                         Cours    Veille     Var.%        YTD 
  Euro/Dlr  EUR=         1,3128   1,3199     -0,54%      +1,41% 
  Dlr/Yen  JPY=           81,13    81,61     -0,59%      +5,45% 
  Euro/Yen  EURJPY=      106,51   107,75     -1,15%      +6,98% 
  Dlr/CHF  CHF=          0,9152   0,9100     +0,57%      -2,39% 
  Euro/CHF  EURCHF=      1,2015   1,2014     +0,01%      -1,06% 
  Stg/Dlr  GBP=          1,6099   1,6132     -0,20%      +3,63% 
  
                                                                               
  TAUX 
           US Treasuries       Bund              JGB 
           Dernier Variation  Dernier Variation  Dernier Variation 
  10 ans   1,9261  -0,0330    1,6430  +0,0050    0,9220  -0,0050 
  2 ans    0,2581  -0,0120    0,1110  +0,0040    0,1140  -0,0010 
  Taux à trois mois européen : 0,0000 à 0,0230 
  
                                                                               
  PETROLE 
  (en dollars)              Cours  Précédent  Var       Var. %     YTD 
  Brut léger US  CLc1      102,20   103,88   -1,68     -1,62%     +3,41% 
  Brent  LCOc1             117,63   118,76   -1,13     -0,95%     +9,55% 
  
      
  
 (Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van 
Overstraeten)  
 ((Service Economique. Tel 01 49 49 53 87))

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant