** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture de Wall Street **

le
0

PARIS/NEW YORK, 3 octobre (Reuters) - Le blocage des négociations budgétaires aux Etats-Unis et, surtout, les inquiétudes qui se font plus vives sur le plafond de la dette ont pesé sur Wall Street jeudi, où l'indice Standard & Poor's 500 a subi une neuvième baisse en 11 séances tandis que le dollar reculait à un plus bas de huit mois.

Des déclarations rassurantes de John Boehner, le président de la Chambre des Représentants, ont cependant permis aux indices de réduire leurs pertes même s'ils ont brièvement piqué du nez à l'annonce d'une fusillade aux abords du Capitole, le bâtiment qui abrite le Congrès. (voir ID:nL6N0HT3JR )

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a enfoncé le seuil symbolique des 15.000 points pour finir à 14.996,48, en baisse de 136,66 points ou 0,90%. Le S&P-500 a cédé 0,90% également à 1.678,66, sous sa moyenne mobile de 50 jours (1.679,88) et le Nasdaq Composite a reculé de 1,07% à 3.774,34 points.

Alors que les services fédéraux non essentiels sont fermés depuis mardi faute de budget, aucun terrain d'entente n'est en vue entre républicains et démocrates. Les investisseurs redoutent que cette situation compromette les négociations sur le relèvement du plafond de la dette de l'Etat fédéral d'ici le 17 octobre, date-butoir fixée par le gouvernement pour parvenir à un accord et éviter un inimaginable défaut des Etats-Unis. ID:nL6N0HT007 ID:nL6N0HT2EA )

Dans la journée, le président Barack Obama a de nouveau exhorté les républicains, sans succès, à mettre fin à leur coup de force en procédant à un vote sur la loi de financement.

Dennis Lockhart, le président de la Fed d'Atlanta, a déclaré que le "shutdown" - la fermeture des services fédéraux - aurait un impact sur la croissance au quatrième trimestre et a ajouté que la décision de la Fed de maintenir ses mesures de soutien à l'économie était justifiée a fortiori par l'impasse actuelle. ID:nL6N0HT3RL

Paradoxalement, la menace d'une confrontation entre républicains et démocrates sur le plafond de la dette a favorisé le marché obligataire, les Treasuries continuant malgré tout de jouer leur rôle de valeur refuge, mais le coût pour s'assurer contre un défaut a augmenté sensiblement pour retrouver ses niveaux de l'été 2011 quand le même problème s'était posé.

Les fonds d'Etat ont aussi profité de la baisse de Wall Street et, en fin de séance, le rendement du papier à 10 ans revenait à 2,61% contre 2,63% mercredi soir, proche d'un plus bas de sept semaines.

Le dollar en revanche a reculé pour la cinquième séance consécutive, dans la crainte des répercussions économiques de l'impasse budgétaire qui pourraient en outre pousser la Réserve fédérale à retarder encore le début de retrait de ses mesures de soutien à l'économie.

L'indice dollar, qui mesure l'évolution du billet vert face à un panier de six devises, a touché un plus bas depuis février de 79,627 et l'euro a grimpé jusqu'à1,3645, au plus haut depuis le 4 février. "L'euro, dans cet environnement, est devenu un refuge", commente Steven Englander chez CitiFX à New York, en prédisant une sous-performance "durable" pour la monnaie US.

Selon Goldman Sachs, un "shutdown" de courte durée des services fédéraux américains aurait un impact négatif de 0,2 point de pourcentage sur la croissance du pays tandis qu'une fermeture de plusieurs semaines pèserait plus lourdement, de 0,4 point de pourcentage, les employés fédéraux en chômage technique tendant à réduire leur consommation.

En attendant, le département du Travail ne sera pas en mesure de publier vendredi la statistique des créations d'emplois de septembre, qui a été repoussée à une date non encore déterminée.

Les principales Bourses européennes avaient terminé en baisse elles aussi, à l'exception de Londres qui a bénéficié de la hausse de BP BP.L (+1,1%) après un jugement en sa faveur dans l'affaire de la marée noire américaine de 2010.

À Paris, l'indice CAC 40 a cédé 0,73% à 4.127,98 points. Le Footsie britannique a pris 0,18% mais le Dax allemand a reculé de 0,37%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,55%. Seuls les indices sectoriels des télécoms

.SXKP (+0,3%) et de la distribution .SXRP (+0,11%) ont fini en hausse.

Avec le dollar, le baril de pétrole est l'actif qui pâtit le plus du shutdown aux Etats-Unis, les intervenants redoutant les conséquences de la paralysie budgétaire sur la demande d'or noir du premier consommateur mondial.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 0,76% à 103,31 dollars le baril sur le Nymex et le Brent a reflué plus légèrement de 0,17% à 109,00 dollars.

VALEURS à suivre

* DEUTSCHE TELEKOM DTEGn.DE pourrait bénéficier de commentaires positifs d'UBS qui a relevé sa recommandation de "neutre" à "achat" sur l'opérateur télécoms allemand avec un objectif de cours porté de 8,5 à 12,7 euros.

* TELECOM ITALIA TLIT.MI . Marco Patuano, administrateur délégué de l'opérateur télécoms, va assurer au moins momentanément la direction générale après la démission du président Franco Barnabe. ID:nL6N0HT38G

* AIR FRANCE AIRF.PA tient un comité central d'entreprise où est attendu un point d'étape attendu sur le plan de restructuration.

* Aux Etats-Unis, TWITTER a dévoilé son projet d'introduction en Bourse, à l'occasion de laquelle il espère lever un milliard de dollars. ID:nL6N0HT3TD

* En Corée, SAMSUNG ELECTRONICS 005930.KS publie ses résultats trimestriels avec un bénéfice d'exploitation prévu en hausse de 24% au montant record de 9.960 milliards de wons (6,8 milliards d'euros).

PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 4 OCTOBRE

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

DE 06h00 Prix producteurs août +0,1% -0,1%

- sur un an +0,1% +0,5%

US REPORTÉ Créations d'emplois septembre +180.000 +169.000

Taux de chômage 7,3% 7,3%

LA CLÔTURE A WALL STREET

Indices Dernier Var. points Var. % YTD

Dow Jones .DJI 14996,48 -136,66 -0,90% +14,44%

S&P-500 .SPX 1678,66 -15,21 -0,90% +17,70%

Nasdaq .IXIC 3774,34 -40,68 -1,07% +25,00%

Nasdaq 100 .NDX 3213,83 -39,42 -1,21% +20,78%

Détail de la séance à Wall Street .NFR "The Day Ahead" - Le point sur la prochaine séance à Wall Street DAY/US

LA CLÔTURE EN EUROPE

Indices Dernier Var. Points Var. % YTD

Eurofirst 300 .FTEU3 1242,18 -4,96 -0,40% +9,54%

Eurostoxx 50 .STOXX50E 2902,12 -16,19 -0,55% +10,10%

CAC 40 .FCHI 4127,98 -30,18 -0,73% +13,37%

Dax 30 .GDAXI 8597,91 -31,51 -0,37% +12,95%

FTSE .FTSE 6449,04 +11,54 +0,18% +9,35%

SMI .SSMI 7942,50 -21,94 -0,28% +16,42%

TAUX

US Treasuries Bund JGB

Dernier Variation Dernier Variation Dernier Variation

10 ans 2,6046 +0,0000 1,8090 +0,0000 0,6470 +0,0040

2 ans 0,3131 +0,0000 0,1660 +0,0010 0,0990 -0,0010

Taux à trois mois européen : 0,0520 à 0,0590

Futures Cours Veille Var.%

Bund FGBLc1 140,21 140,32 -0,08%

OAT FOATc1 132,26 132,42 -0,12%

PETROLE

(en dollars) Cours Précédent Var Var. % YTD

Brut léger US CLc1 103,04 103,31 -0,27 -0,26% +12,22%

Brent LCOc1 108,67 109,19 -0,52 -0,48% -2,20%

(Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant