** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

le
0
    PARIS/LONDRES, 4 juillet (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert 
stables ou en léger recul, butant sur des niveaux de résistance majeurs après 
leurs gains de la veille en réaction à l'embellie sur le marché américain de 
l'emploi, dans des marchés qui s'apprêtent malgré tout à afficher leur plus 
forte hausse hebdomadaire en plusieurs mois. 
    L'annonce jeudi de créations d'emplois plus fortes que prévu en juin aux 
Etats-Unis, ainsi que l'engagement renouvelé de la Banque centrale européenne 
(BCE) à soutenir la reprise fragile de l'économie en zone euro, ont alimenté un 
rally haussier en Europe cette semaine. (voir  ID:nL6N0PE3LV   ID:nL6N0PE4IA )   
      
    À Paris, l'indice CAC 40  .FCHI  perd 0,2% à 4.483,15 points vers 7h30 GMT. 
À Francfort, le Dax  .GDAXI  cède 0,07% et à Londres, le FTSE  .FTSE  0,06%. 
L'indice EuroStoxx 50  .STOXX50E  recule de 0,22% de la zone euro et le 
FTSEurofirst 300  .FTEU3  de 0,13%.  
    L'indice DAX, en passe d'afficher sa plus forte hausse hebdomadaire depuis 
mars, est à nouveau à quelques points de son record historique atteint en juin, 
alors que le FTSE est près de son plus haut niveau depuis fin 1999 et s'apprête 
à réaliser sa plus forte avance sur une semaine depuis avril.  
    En Europe, les valeurs bancaire accusent la plus forte baisse sectorielle en 
Europe, avec une baisse de 0,69% de l'indice  .SX7P , ainsi que les produits de 
base  .SXPP  (-0,37%) et l'automobile  .SXAP  (-0,3%) après les gains de jeudi.  
    A Paris, BNP Paribas  BNPP.PA , dont l'amende record de 8,9 milliards de 
dollars a été annoncée cette semaine, perd 1,4%, plus forte baisse du CAC. 
 ID:nL6N0PB5LP   Société générale  SOGN.PA  perd 1,4% tandis que Crédit agricole 
 CAFR.PA  fait exception et avance de 0,65%, deuxième plus forte hausse du CAC.  
    Erste Group Bank  ERST.VI  chute de plus de 10% après que le troisième 
établissement de crédit d'Europe a averti qu'il subirait une perte record cette 
année en raison de ses mauvaises performances en Hongrie et en Roumanie.  
    Alstom  ALSO.PA  prend 1,13%, plus forte hausse du CAC. L'Autorité des 
marchés financiers a jugé jeudi que l'accord conclu entre le gouvernement et 
Bouygues  BOUY.PA  (+0,3%) dans le cadre du projet de rapprochement avec General 
Electric  GE.N  constituait une action de concert, ce qui pourrait renchérir le 
coût de l'entrée de l'Etat dans le capital d'Alstom.  ID:nL6N0PE5FD  
    Les chiffres américains de l'emploi ont eu pour effet de faire grimper le 
rendement des Treasuries à 10 ans, qui a touché son plus haut niveau en deux 
mois jeudi, à 2,69%. Il se maintient près de ce niveau ce matin, à 2,6411%. 
    Le dollar se replie légèrement face au yen mais reste près de son pic de 
deux semaines touché jeudi et se maintient juste au-dessus de 1,36 face à 
l'euro, au lendemain de la réunion de la Banque centrale européenne, qui a 
laissé ses taux inchangés un mois après les avoirs abaissé à des plus bas 
records, tout en se disant prête à soutenir la fragile reprise en zone euro. 
 ID:nL6N0PE4IA  
    "Les chiffres de l'emploi alimentent les anticipations que la Réserve 
fédérale va commencer à pousser le taux des Fed funds à la hausse d'ici le 
milieu de l'an prochain", écrit BNP Paribas dans une note à ses clients. "Les 
marchés sont désormais à l'affût d'un changement de ton de la Fed (...)."  
    Sur le front du pétrole, le baril de Brent se maintient au-dessus des 111 
dollars  LCOc1  mais s'apprête a accuser sa plus forte baisse hebdomadaire 
depuios début janvier avec l'apaisement des craintes de problèmes 
d'approvisionnements en provenance de Libye. 
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0PF1G7  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par) 
  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant