** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

le
0
    PARIS/LONDRES, 6 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes 
prolongent lundi à l'ouverture leur rebond entamé vendredi dans la foulée des 
chiffres meilleurs que prévu de l'emploi américain en septembre aux Etats-Unis, 
lesquels ont provoqué un rally généralisé des marchés mondiaux. 
    La Bourse de Francfort, fermée vendredi en raison de la fête nationale 
allemande, fait la course en tête avec un gain de 1,24% vers 07h25 GMT. 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  progresse de 0,6%, soit 25,67 points, à 4.307,08 
points et à Londres, le FTSE  .FTSE  gagne 0,38%. Les indices paneuropéens 
EuroStoxx 50  .STOXX50E  et FTSEurofirst 300  .FTEU3  avancent respectivement de 
0,9% et 0,52%.  
    L'économie américaine a créé plus d'emplois que prévu en septembre et le 
taux de chômage est redescendu à son plus bas niveau en plus de six ans, ce qui 
pourrait renforcer l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt par la Réserve 
fédérale vers la mi-2015, voire avant.  ID:nL6N0RY2AC  
    Tokyo a terminé en hausse de 1,16% tandis que Wall Street a fini la dernière 
séance de la semaine en nette hausse, l'indice S&P réalisant sa meilleure 
performance depuis août.  ID:nL6N0S10H9  et  ID:nL6N0RY3D6  
    Du côté des statistiques européennes, les commandes à l'industrie ont subi 
en août en Allemagne leur baisse la plus forte depuis 2009, affectées par le 
rythme de croissance dans la zone euro et les tensions géopolitiques. 
 ID:nL6N0S10GP  
    Cette statistique morose devrait aviver sur les marchés les anticipations 
d'un assouplissement quantitatif (QE) à l'américaine de la Banque centrale 
européenne (BCE) pour relancer une croissance au point mort. 
    L'indice Sentix du sentiment des investisseurs dans la zone euro pour le 
mois d'octobre sera publié à 08h30 GMT. 
    Sur le marché de changes, le dollar se maintient non loin d'un plus haut de 
quatre ans, toujours stimulé par les chiffres de l'emploi américains.  
    A 07h15, l'euro  EUR=  se traite à 1,2530 dollar, après être tombé vendredi 
à 1,2501, un plus bas de plus de deux ans. 
    Du côté du pétrole, le Brent livraison novembre  LCOc1  est repassé 
au-dessus des 92 dollars le baril et le brut léger américain  CLc1  juste 
au-dessus de 90 dollars. Les cours demeurent plombés par l'ampleur de l'offre et 
le dollar fort. 
    Aux valeurs, les exportatrices profitent de la baisse de l'euro. Airbus 
 AIR.PA  prend ainsi 0,8% et Daimler  DAIGn.DE  1,7%. 
    Parmi les cas particuliers, London Mining  LOND.L  s'envole de 11% sur des 
informations de presse faisant état de l'intérêt du groupe indien Jindal. 
    L'action du pétrolier Petroceltic  PCI.I   PCI.L  bondit de plus de 21%, en 
raison d'une OPA de son homologue Dragon Oil  DGO.L .  ID:nL6N0S10TJ   
    Euro Disney  EDLP.PA  chute de plus de 17% à Paris après l'annonce d'un plan 
de recapitalisation d'un milliard d'euros soutenu et garanti par sa maison mère 
Walt Disney  DIS.N .  ID:nL6N0S10GX  
    Air France  AIRF.PA , plombé par un abaissement de recommandation de 
Citigroup, abandonne  1,3%.  ID:nWEA00G5N  
     
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0S10ON  
    * Les Bourses européennes en 2014 : (http://link.reuters.com/pad95v) 
    * Performance d'actifs en 2014 : (http://link.reuters.com/rav46v) 
  
 
 (Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant