** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

le
0
    PARIS, 18 septembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont 
ouvert en légère hausse jeudi, les nouvelles jugées rassurantes venues de la 
Réserve fédérale tempérant les inquiétudes sur l'issue du référendum sur 
l'avenir de l'Ecosse. 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  prenait 0,19% (8,57 à points) à 4.439,98 points 
peu après l'ouverture. À Francfort, le Dax  .GDAXI  avançait de 0,37% et à 
Londres, le FTSE  .FTSE  gagnait 0,14%. Les indices européens EuroStoxx 50 
 .STOXX50E  et FTSEurofirst 300  .FTEU3  progressaient respectivement de 0,26% 
et 0,30%. 
    De nombreux électeurs écossais confessaient encore leur indécision dans les 
dernières heures précédant le scrutin du jour qui s'annonce très ouvert même si 
les derniers sondages donnent le "non" en tête.  ID:nL6N0RI4B1  
    "Je crois que ce sera 'non'", prédit Richard Griffiths, directeur associé de 
Berkeley Futures. "Si le 'non' l'emporte, le FTSE devrait prendre environ 50 
points. Si c'est le 'oui', je m'attends à voir le FTSE perdre 200 points". 
    Les premiers résultats ne devraient pas être connus avant vendredi matin. Un 
"oui" mettrait fin à 307 années d'union avec l'Angleterre et entraînerait une 
série d'inconnues notamment pour l'avenir du secteur financier de l'Ecosse ainsi 
que pour l'exploitation de son pétrole. 
    La Bourse de Tokyo a fini nettement à la hausse dans le sillage de Wall 
Street qui a terminé mercredi dans le vert avec un nouveau record de clôture 
pour le Dow Jones, les investisseurs saluant l'engagement renouvelé de la 
Réserve fédérale de poursuivre une politique ultra-accommodante pour une "durée 
considérable".  ID:nL6N0RI4AP  
    L'indice Nikkei  .N225  a gagné 178,90 points (1,13%), sa plus forte 
progression sur une séance depuis deux semaines, pour terminer à 16.067,57 
points, son plus haut niveau de clôture depuis début janvier.  ID:nL6N0RJ0JW  
    La promesse de voir les taux d'intérêt aux Etats-Unis se maintenir à leurs 
bas niveaux actuels pendant encore au moins quelques mois a également eu pour 
effet de faire grimper le dollar à un plus haut de six ans face au yen. 
    Aux valeurs en Europe, Bayer  BAYGn.DE  prenait 4,62% dans les premiers 
échanges, la plus forte progression de l'Eurofirst 300, après avoir confirmé 
vouloir se séparer de son activité de plastiques, d'une valeur estimée à environ 
huit milliards d'euros, dans le cadre de son recentrage sur la pharmacie et 
l'agroscience  ID:nL6N0RJ0BW . 
    Le groupe industriel suisse Sulzer  SUN.S  bondissait de plus de 9% après 
avoir annoncé mercredi négocier un possible rapprochement avec Dresser-Rand 
 DRC.N , fabricant américain de compresseurs et de turbines.  ID:nL6N0RI49A  
    La compagnie aérienne à bas coûts easyJet  EZJ.L  prenait 1,2% après avoir 
annoncé jeudi un relèvement de son ratio de dividende à 40% l'an prochain et une 
commande de nouveaux avions Airbus  AIR.PA , témoignant ainsi de sa confiance 
dans ses perspectives.  ID:nL6N0RJ0OZ  
    A Paris, Faurecia  EPED.PA  a ouvert en hausse de plus de 2% à la faveur 
d'une recommandation positive de Crédit Suisse. 
    Les marchés européens apprendront à 09h15 GMT le montant des prêts alloués 
aux banques par la Banque centrale européenne (BCE) dans le cadre de la première 
tranche de son nouveau programme de financement ciblé à long terme (TLTRO). 
 ID:nL6N0RH3ZX  
    L'objectif affiché par la BCE est de voir les banques prêter de l'argent aux 
petites et moyennes entreprises, l'un des piliers de l'économie de la zone euro. 
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0RJ0WX  
  
 
 (Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant