** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

le
0
    PARIS/LONDRES, 30 juin (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en 
légère hausse lundi, les investisseurs faisant le pari qu'une bonne série de 
statistiques aux Etats-Unis et en Europe viendra apaiser les inquiétudes 
concernant le rythme de la reprise économique. 
    L'attention sera focalisée ce lundi sur les prix à la consommation en zone 
euro attendus à 0,5%, toujours dans la "zone de danger" sous la barre des 1%.    
    À Paris, l'indice CAC 40  .FCHI  prend 0,37% à 4.453,31 points vers 7h30 
GMT. À Francfort, le Dax  .GDAXI  gagne 0,66% et à Londres, le FTSE  .FTSE  
avance de 0,25%. L'indice EuroStoxx 50  .STOXX50E  progresse de 0,55% et le 
FTSEurofirst 300  .FTEU3  de 0,33%. 
     La semaine dernière, l'indice paneuropéen EuroFirst 300 avait affiché une 
baisse hebdomadaire pour la première fois en dix semaines.  
    Les investisseurs espèrent avoir la preuve dans les statistiques de la 
semaine que la reprise se confirme aux Etats-Unis avec, notamment, le rapport 
sur l'emploi de juin jeudi, à la veille de l' "Independance Day". 
    Les économistes interrogés par Reuters attendent en moyenne la création de 
213.000 emplois en juin, un nombre au-dessus des 200.000 pour le cinquième mois 
d'affilée, du jamais vu depuis la période septembre 1999-janvier 2000. 
    "Les acheteurs s'accrochent, espérant que les indicateurs économiques 
publiés cette semaine aux Etats-Unis amélioreront le sentiment du marché et 
réveilleront le goût du risque", écrit Jonathan Sudaria, trader chez Capital 
Spreads, dans une note à ses clients. 
    Aux valeurs, le conglomérat néerlandais Philips  PHG.AS  s'adjuge 3,24% 
après avoir annoncé qu'il fusionnerait ses divisions dans les diodes 
électroluminescentes LED et l'éclairage automobile en une nouvelle entité qui 
pourrait ultérieurement être scindée.  ID:nL6N0PB1CI  
    Le groupe allemand Merck KGaA  MRCG.DE  (+0,83%), premier fabricant mondial 
de cristaux liquides entrant dans la fabrication d'écrans, a fait l'objet d'une 
division de son action à raison de deux pour une. 
    Sur le marché des changes, le dollar peine à rebondir après avoir accusé sa 
plus forte baisse hebdomadaire en plus de deux mois à la suite d'indicateurs 
décevants et l'euro est stable autour de 1,3644 dollar.  
    Le Brent perd encore du terrain, sous les 113 dollars. Le constat que les 
combats en Irak restent loin des grandes zones de production de pétrole du sud 
du pays apaise les craintes de perturbation de l'approvisionnement. 
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:L6N0PB1MB  
  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant