LE POINT sur le vote des Britanniques en faveur du Brexit

le , mis à jour le
6
    LONDRES, 4 juillet (Reuters) - Le 23 juin dernier, les Britanniques se sont prononcés à 52% 
pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, un vote historique aux conséquences 
multiples tant pour la classe politique britannique que pour l'intégration européenne et 
l'économie mondiale.  
     
    Voici les principales dépêches publiées par Reuters sur le sujet: 
   
 ------------------------------------------------------------------------------------- 
     
    UN DÉFI SANS PRÉCÉDENT POUR L'UNION EUROPÉENNE 
 Hollande et Merkel rassurent les Balkans après le "Brexit"                 
 La Grande-Bretagne restera dans l'UE, dit un ministre autrichien                     
   
 L'avenir de l'UE ne se joue pas en comité restreint, dit la Slovaquie      
 Les Vingt-Sept déterminés à aller de l'avant, sans les Britanniques        
 INTERVIEW Grayling, pro-Brexit, anticipe un arrangement "raisonnable"      
 Les accords franco-britanniques sur Calais maintenus, dit Hollande         
 Les Européens invitent les Britanniques à assumer leur choix               
 Le Royaume-Uni ne tournera pas le dos à l'Europe, dit Cameron              
 Juncker presse Londres d'activer l'article 50                              
 Pas d'accès au marché intérieur sans les quatre libertés, dit Hollande     
 Merkel ne voit pas comment le Royaume-Uni reviendrait sur sa décision         
 Le groupe de Visegrad veut limiter les pouvoirs de la Commission           
 Obama dénonce "l'hystérie" post-Brexit                                     
 Les six fondateurs de l'UE pour une sortie rapide du Royaume-Uni           
 Un Belge coordonnera les négociations sur le "Brexit"                      
 Le commissaire britannique Jonathan Hill démissionne                       
  
 ENCADRE L'article 50, pomme de discorde du Brexit                          
 ENCADRE Cinq questions sur la procédure de divorce après le référendum     
 ENCADRE Après le Brexit, à qui le tour ?                                   
 ENCADRE Et si le Royaume-Uni revenait sur sa décision ?                    
  
    CRISE POLITIQUE EN GRANDE-BRETAGNE 
 Nigel Farage démissionne de la présidence de l'UKIP                        
 Plusieurs milliers d'anti-Brexit manifestent à Londres                     
 Boris Johnson renonce, guerre de succession ouverte chez les Tories          
 Le Daily Mail affiche son soutien à Theresa May                            
 Jeremy Corbyn n'est plus soutenu que par 50% des membres du Labour         
 Forte hausse des actes à caractère xénophobe, selon la police britannique     
 REPORTAGE A Boston, les Polonais face à la xénophobie post-Brexit          
 L'Ecosse "déterminée" à rester dans l'UE, dit Nicola Sturgeon              
 L'Ecosse pourrait opposer son veto aux lois sur le Brexit                  
 Afflux de demandes de passeports irlandais émanant de Britanniques         
 Des centaines de Britanniques demandent la nationalité belge               
 Un passeport européen pour les jeunes Britanniques à l'étude               
  
    RÉACTIONS ET RETOMBÉES EN FRANCE 
 Mobilisation française pour la place de Paris                              
 Le "Brexit" inquiète les régions touristiques françaises                   
 Hollande utilise le "Brexit" pour contrer le Front national                
 Une majorité de Français contre un référendum sur l'UE                       
 Hollande veut engager le "Brexit" le plus vite possible                    
 Valls propose aux députés français de "crever l'abcès" du Brexit              
 L'Assemblée crée une mission d'information sur le Brexit                   
 ECLAIRAGE Le Brexit fait ressurgir la question européenne en France        
 Un nouveau traité européen possible fin 2016 pour Sarkozy                  
 Fillon demande aussi un référendum sur un nouveau traité                   
 Macron prône un nouveau projet et un référendum européens                  
 La BdF maintient sa prévision de croissance à 1,4% malgré le Brexit        
 Le Brexit n'entamera pas la reprise française en 2016, mais après ?        
 Onde de choc chez les expatriés des deux côtés de la Manche                
  
    LES IMPLICATIONS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES 
 Osborne prévoit de réduire l'impôt sur les sociétés                        
 Madrid cherche à attirer les firmes en partance de la City                    
 Le Brexit coûtera au Royaume-Uni de 1,5% à 4,5% de PIB-Lagarde             
 Osborne renonce à viser un excédent budgétaire en 2020                     
 Carney (BoE) annonce des mesures monétaires cet été                        
 S&P abaisse la note de l'Union européenne à AA                             
 La confiance des ménages britanniques en chute libre après le Brexit       
 Que les places de l'UE se préparent à remplacer Londres-Hollande           
 Le Brexit n'affecte pas le projet Hinkley Point, assure Londres            
 Rome priée de ne pas se servir du Brexit pour aider ses banques            
 Draghi estime l'impact du Brexit sur le PIB zone euro à 0,3-0,5%           
 Demande record de liquidités à la Banque d'Angleterre                      
 Standard & Poor's prive la Grande-Bretagne de son triple A                 
 Fitch abaisse à son tour la note de crédit de la Grande-Bretagne              
 Moody's abaisse la perspective du Royaume-Uni à "négative"                 
 Goldman Sachs prévoit une récession modérée au Royaume-Uni d'ici 2017      
 Le marché monétaire anticipe une baisse des taux de la BCE                 
 Passeport pour l'inconnu à la City                                         
 Le Royaume-Uni, "partenaire indispensable" d'Airbus Group                  
 La filière automobile commence à évaluer les dégâts                        
 La réaction des marchés financiers est "gérable"-FBF                       
  LSE, D. Börse réaffirment leur projet de fusion après le Brexit            
 Axa maintient les objectifs de son plan stratégique                        
 Auto-Les constructeurs asiatiques prudents après le Brexit                   
 Les vins et les fromages français fragilisés, dit l'Ania                   
 Pour TUI, l'impact du Brexit sera surtout lié aux changes                  
 ----------------------------------------------------------------------------------------- 
    Pour suivre en français l'actualité sur le Brexit:  FB-BRXT  
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 5 mois

    Quand l"avocat du diable" se mord la queue...:-(((

  • warneton il y a 5 mois

    Pauvre anglais ils ne gagnaient déjà pas lourd les classes moyennes vont encore souffrir. Et c'est la que le FN voudrait voir la France aller comme si le pouvoir d'achat des français été trop haut. Et ce Johnson parés avoir mis son pays dans la mer.de la plus total explique maintenant qu'il sera dur pour eux de s'en sortir alors il refuse de continuer .nous on a le FN pour dire des conn.eries eux ils ont Johnson

  • aerosp il y a 5 mois

    Les mondialistes sont ébranlés et veulent conserver la main. La désintégration est en marche et c'est une bonne chose car personne n'a été consulté sur cette mondialisation avec un système qui tire le peuple vers le bas au profit de quelques uns

  • M6111389 il y a 5 mois

    c'est curieux le rouquin n'est pas pressé de sortir de l'UE lui qui n'y voyait que des avantages..... pour lui personnellement !!!!

  • phili646 il y a 6 mois

    Pour les british, le pire est à venir. Avec la nomination de Boris Johnson on peut leur pronostiquer des lendemains qui vont douloureusement déchantés !!!!

  • phili646 il y a 6 mois

    Le boomerang référendaire lui est revenu en pleine poire. Pauvre David il est peut être plus à plaindre qu'a blâmer. Les britanniques ont eux aussi les hommes politiques qu'ils méritent !!!!