Le point sur le cours du pétrole

le
0

Après une chute fin juillet, les cours du pétrole sont repartis à la hausse début août, devant la perspective d'une baisse de l'offre par rapport à la demande. Explications.

Un déséquilibre entre l'offre et la demande

Après avoir suivi une tendance relativement stable au début de l'été 2016, les cours du pétrole ont chuté à partir du 20 juillet. Le 2 août, le baril Brent atteignait 41,93 dollars, contre 50,61 dollars au 1er juillet. Cette baisse est due à la fois à une production record des pays de l'Opep au cours du mois de juillet et à une augmentation significative du nombre de forages aux États-Unis, dans un contexte global de faible demande.

Une tendance repartie à la hausse

Les cours du pétrole sont ensuite repartis vers le haut, le baril Brent atteignant 47,19 dollars le 12 août. Une hausse influencée par la publication du rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), prévoyant un rééquilibrage du marché durant les mois à venir. Selon l'organisation, une baisse des stocks pétroliers mondiaux contribuera à réduire l'écart entre l'offre et la demande.

Une baisse éventuelle de l'offre excédentaire

Cette tendance à la hausse s'est confirmée les jours suivants. Le 17 août, le baril Brent se revendait à 49,83 dollars. Plusieurs sources, dont le ministre saoudien de l'énergie Khalid al-Falih, ont, en effet, évoqué la discussion prochaine d'une éventuelle initiative au sein de l'Opep, visant à réduire l'offre excédentaire de pétrole sur le marché. En outre, les États-Unis ont annoncé une diminution de leurs stocks de brut.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant