LE POINT sur la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis

le , mis à jour le
3
    WASHINGTON, 18 novembre (Reuters) - Le sénateur républicain Jeff Sessions a accepté 
d'occuper le poste d'Attorney General (ministre de la Justice) dans la future administration de 
Donald Trump, dont l'ex-général Michael Flynn sera le conseiller national à la sécurité, a 
déclaré vendredi un responsable de l'équipe de transition. 
    Mike Pompeo prendra lui la direction de la CIA, ajoute la même source. 
    Ces nominations seront annoncées formellement dans la journée, a précisé ce responsable. 
     
 --------------------------------------------------------------------------------------------- 
    TRANSITION 
 Sessions à la Justice, Flynn conseiller national à la sécurité               
 Trump pourrait proposer le département d'Etat à Romney                       
 ENCADRE L'administration Trump se précise                                    
 Nouveau remaniement de l'équipe de transition de Trump                       
 Obama fait l'éloge de Merkel, s'interroge sur Trump et la Russie             
 La nomination de Bannon, chantre de l'"alt-right", critiquée                 
 PORTRAIT Stephen Bannon, stratège en chef et gage aux extrêmes de Trump      
 ENCADRE Jared Kushner, le gendre idéal                                       
 Après les récriminations, Obama et Trump entament la transition              
 Poutine et Trump s'engagent sur une "coopération constructive"               
 Le Japon pense établir une relation de confiance avec Trump                    
 Chine et USA doivent coopérer, dit Xi Jinping à Donald Trump                 
 Hollande exhorte Washington à respecter l'accord de Paris sur le climat      
     
    LA PRÉSIDENCE TRUMP     
 Trump sur CBS: expulser 2 à 3 millions d'immigrants, nommer des juges conservateurs 
                                                                              
 PORTRAIT Donald Trump, le milliardaire contre les élites                     
 ENCADRE Le programme de Trump et les enjeux de sa présidence                 
 La fonction présidentielle va modifier Trump, pense Obama                    
 ECLAIRAGE L'empire Trump, un risque inédit de conflits d'intérêts            
 La gestion des affaires de Trump bientôt confiée à ses enfants               
 Trump n'exclut pas de conserver un peu de l'Obamacare-WSJ                    
 Des propositions clivantes ont disparu du site de campagne de Trump          
 ANALYSE Trump a déjoué les pronostics grâce à la coalition des oubliés       
 ANALYSE Emploi et revenus, un thème prometteur mais risqué                   
 Trump peut sortir en un an de l'accord de Paris sur le climat                
 Plusieurs cas d'agressions contre des minorités depuis la victoire de Trump  
     
    LE PARTI DEMOCRATE DANS LE DOUTE 
 Sanders va tenter de ramener l'Amérique profonde vers les démocrates         
 Obama appelle le Parti démocrate à une réflexion                             
 "Battez-vous pour nos valeurs", lance Hillary Clinton                         
 Clinton accuse le directeur de la CIA d'être responsable de sa défaite       
 Clinton admet une défaite "douloureuse", invite à aller de l'avant           
 PORTRAIT Hillary Clinton n'a pas écrit l'Histoire                             
     
    ELECTION NIGHT 
 Trump remporte l'élection présidentielle                                     
 TABLEAU des résultats de la présidentielle américaine                        
 GRAPHIQUE des résultats: http://tmsnrt.rs/2fxyZV0 
 Après la victoire de Trump, les sondeurs encore sur le gril                  
 ANALYSE Une bonne part de l'héritage Obama reste en suspens                  
 ANALYSE La campagne électorale a libéré un discours de haine                 
  
    RÉACTIONS 
 REACTIONS internationales à l'élection de Donald Trump                       
 Juncker: Il faudra apprendre à Trump ce qu'est l'Europe                      
 ANALYSE Trump renforce les espoirs des partis populistes en Europe           
 REACTIONS Les extrêmes droites européennes jubilent                          
 Les alliés asiatiques des USA préoccupés, questions à Pékin                  
 Trump suscite inquiétude et espoir dans le monde arabo-musulman              
 Euphorie en Israël, inquiétude palestinienne                                 
    
    RÉACTIONS EN FRANCE 
 REACTIONS en France à la victoire de Donald Trump                            
 L'effet Trump trouble la pré-campagne présidentielle                            
 Trump, repoussoir ou stimulant dans la primaire à droite                     
 Une bonne nouvelle pour la France, selon Le Pen                              
 L'exécutif français prudent et vigilant                                      
 Le PS espère un "effet Trump" en faveur d'un rassemblement de la gauche       
 ----------------------------------------------------------------------------------------- 
 LE POINT sur la campagne                                                     
 Le TABLEAU des primaires                                                     
 ----------------------------------------------------------------------------------------- 
    Pour suivre en français l'actualité politique aux Etats-Unis, cliquer sur  FB-US-POL  
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 11 mois

    Catastrophé...que nenni...Troublé ?...que nenni...D'accord ou pas, c'est un mec qui en a (pas comme nos socialopithèques et UMP associé)...et on saura bientôt si elles sont pendues comme il faut ...Mais de toute façon, c’est un pied de nez à l’establishment qui nous ruine pour son profit depuis plus de 40 ans … L'heure de la révolte a sonné et l'Amérique nous montre le chemin...;-)))

  • Berg690 il y a 11 mois

    La classe médiatique ne se console pas.Mais le pire est a venir pour elle. Il va y avoir du vent dans les voiles!

  • acharbi1 il y a 12 mois

    Sur les radios, France Inter, France Info et France Culture, on ne parlait plus : on éructait et on vomissait. Trump avait osé dire un peu crûment ce qu’il pensait de l’immigration mexicaine ? Honte à lui ! Trump avait dit deux ou trois choses concernant les Noirs et la délinquance ? Honte au raciste ! Trump s’était permis d’établir un rapport entre le terrorisme et les musulmans ? Au pilori, l’ignoble islamophobe !