Le point sur l'épargne salariale

le
0

Entre primes de participation, intéressements et dispositifs spécifiques, l'épargne salariale représente désormais un patrimoine de 110 milliards d'euros, pour près de 10 millions de salariés concernés. Tour d'horizon de l'épargne salariale en France.

Zoom sur l'épargne salariale
Zoom sur l'épargne salariale

Un épagne avantageuse à long terme

Pour vous constituer une épargne à moyen terme, notamment en vue de compléter votre retraite, l'épargne salariale fait partie des outils patrimoniaux les plus intéressants :
  • les primes versées dans les instruments d’épargne salariale ne sont pas imposées, ni leurs gains financiers tout au long du placement. Seuls les prélèvements sociaux sont appliqués. L'épargne salariale est donc très intéressante fiscalement.
  • les entreprises peuvent aussi vous verser un abondement non imposable qui s'ajoute à vos versements, dans la limite de 3 089 euros pour une épargne à 5 ans et 6 178 euros pour la retraite.
En contrepartie de ces avantages fiscaux, l'épargne salariale est moins souple. Les placements sont bloqués pour 5 ans dans un plan d’épargne entreprise (PEE) et jusqu'au départ en retraite pour un plan d’épargne retraite collective (Perco). Si les cas de sorties anticipées existent (chômage, invalidité), reste que l'épargne salariale doit s'envisager comme un instrument patrimonial de long terme.

Une épargne évolutive

Au-delà des enveloppes fiscales que représentent les PEE et Perco, l'épargne salariale permet d'investir dans une gamme de fonds d’investissements plus ou moins étendue selon les choix de votre entreprise : 4 ou 5 fonds pour les choix les plus réduits ou 15 à 20 pour les plus sophistiquées.
Fonds monétaires, actions, obligations, fonds diversifiés : il revient au salarié de suivre les performances des produits proposés et d'arbitrer ses choix de placements, selon ses propres objectifs.
Au fil des années, vous pouvez ainsi faire évoluer votre PEE ou votre Perco. En fonction de l'évolution de votre situation personnelle ou lorsque vous approchez de votre départ en retraite, vous pouvez modifier la répartition de votre épargne salariale.

Trucs & Astuces

Lorsque vous quittez l’entreprise qui a mis en place votre épargne salariale, vous avez le choix de clôturer votre PEE en récupérant votre patrimoine sans pénalité, ou de le transférer dans le PEE de votre nouvel employeur. Si vous possédez un Perco lors de votre départ, il n'est pas possible de le clôturer. Vous devez donc le conserver ou le transférer dans le Perco de votre nouvel employeur.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant