LE POINT L'Europe en quête d'unité face à l'arrivée de réfugiés

le , mis à jour le
17
    PARIS, 23 septembre (Reuters) - Les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne, 
confrontée à une crise des réfugiés d'une ampleur désormais sans précédent en Europe depuis la 
fin de la Deuxième Guerre mondiale, ont voté hier à Bruxelles, à une très large majorité, un 
plan de répartition de 120.000 migrants dans l'UE, en dépit de l'opposition des pays d'Europe de 
l'Est qui n'ont une fois de plus pas caché leur hostilité. 
    "Nous aurions préféré trouver un consensus, mais nous n'y sommes pas parvenus et ce n'est 
pas par manque de volonté", a déclaré le gouvernement luxembourgeois, qui assure la présidence 
tournante de l'UE.     
    Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne se réunissent aujourd'hui en 
sommet extraordinaire à Bruxelles et discuteront notamment de l'octroi d'une aide à la Turquie 
et aux autres pays du Proche-Orient qui hébergent des millions de réfugiés syriens et le 
renforcement du contrôle aux frontières extérieures de l'Union. 
    Depuis le début de l'année, près de 475.000 personnes ont traversé la Méditerranée au péril 
de leur vie, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus de 2.800 y ont 
trouvé la mort, ajoute l'OIM. 
     
 ----------------------------------------------------------------------------------------------- 
    DERNIERS DEVELOPPEMENTS 
 Avancée à Bruxelles sur la répartition des migrants                          ID:nL5N11S43K  
 Hollande évoque des sanctions contre les pays rétifs                         ID:nL5N11S4IQ  
 Ultimatum de la Serbie à la Croatie pour lever son blocus                    ID:nL5N11S3U2  
 La crise migratoire, premier chantier d'Alexis Tsipras                       ID:nL5N11R2C4  
 Obama et Merkel se sont entretenus du sort des réfugiés en Europe            ID:nL5N11S4X1  
 L'OCDE exhorte ses membres à tirer le meilleur parti des migrants            ID:nL5N11R351  
 REPORTAGE De Lesbos à Rosenheim, l'odyssée d'Ihab le Syrien                  ID:nL5N11R03S  
 REPORTAGE De particulier à réfugié: des Français ouvrent leurs portes        ID:nL5N11Q0NY  
 Près de 475.000 migrants ont franchi la Méditerranée cette année             ID:nL5N11O1A1    
 Plus de 210.000 demandes d'asile dans l'UE au deuxième trimestre             ID:nL5N11O251  
 CHRONOLOGIE de la crise des migrants en Europe                               ID:nL5N11D2US  
 ENCADRE La crise des migrants en chiffres                                    ID:nL5N11E2WF  
     
    L'EUROPE EN PREMIERE LIGNE 
 La crise des migrants, un "moment charnière" pour l'Europe, dit le HCR       ID:nL5N11A129  
 Les données du HCR sur les réfugiés syriens: http://data.unhcr.org/syrianrefugees/regional.php 
 INTERVIEW Frontex veut accélérer les expulsions de migrants illégaux         ID:nL5N11L459  
 Le Vatican accueille sa première famille de réfugiés syriens                 ID:nL5N11O1JH  
 Cameron: La Grande-Bretagne accueillera 20.000 réfugiés syriens              ID:nL5N11D3BU  
 ANALYSE Les réfugiés, solution au vieillissement de l'Allemagne              ID:nL5N11G34N  
 ANALYSE En France, la crise des réfugiés fait bouger les lignes politiques   ID:nL5N11F37Q  
 REPORTAGE La Suède, terre d'accueil des enfants réfugiés                     ID:nL5N11E1DS  
 INTERVIEW L'Autriche déplore la lenteur de la réaction de l'UE               ID:nL5N1194S3  
 ENCADRE Réfugié, migrant, demandeur d'asile: quelles différences ?           ID:nL5N11739L  
     
    AILLEURS DANS LE MONDE  
 Les USA prêts à accueillir plus de réfugiés, dit John Kerry                  ID:nL5N11Q0Q5  
 Obama souligne la nécessité d'une coopération USA-UE                         ID:nL5N11L4PQ  
 Les USA se préparent à accueillir 10.000 réfugiés syriens en 2016            ID:nL5N11G42Z  
 Le Canada promet d'accélérer l'accueil des réfugiés syriens                  ID:nL5N11Q00D  
 Les pétromonarchies du Golfe face à la crise des réfugiés                    ID:nL5N11C0OY  
 L'Australie va accueillir 12.000 réfugiés fuyant la Syrie                    ID:nL5N11F0DH  
 Le Venezuela propose d'accueillir 20.000 réfugiés syriens                    ID:nL5N11E2MW     
        ---    
    AYLAN KURDI, LE SORT TRAGIQUE D'UN PETIT GARÇON SYRIEN 
        --- 
    La photographie d'Aylan Kurdi, petit garçon syrien de trois ans mort noyé alors qu'il 
tentait de gagner la Grèce avec sa famille, est devenue en quelques heures le 2 septembre le 
symbole bouleversant de la tragédie des milliers de migrants et réfugiés qui, depuis des mois, 
fuient la guerre et la misère. 
    "Quand j'ai compris qu'il n'y avait rien à faire pour ramener ce petit garçon à la vie, j'ai 
pensé que je devais prendre cette photo pour montrer la tragédie", a confié à CNN Türk l'auteur 
du cliché, la photographe turque Nilufer Demir. "J'espère que l'impact créé par cette photo 
contribuera à trouver une solution", a ajouté la photoreporter, qui travaille pour l'agence de 
presse turque Dogan. 
     
 Indignation et émotion après la noyade d'un petit Syrien en Turquie          ID:nL5N1180WJ  
 "Je tenais la main de ma femme. Mes enfants ont glissé de mes mains"         ID:nL5N11949U  
 Aylan Kurdi, son frère aîné et sa mère enterrés à Kobani                     ID:nL5N11A1KE  
 Le cas d'Aylan met Ottawa dans l'embarras                                    ID:nL5N1194YA  
 ----------------------------------------------------------------------------------------------- 
    Pour suivre les développements de ce dossier en français:  FB-IMM      
 
 (édité par Henri-Pierre André) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • larak le mercredi 23 sept 2015 à 09:51

    il suffit de visualiser la courbe démographique en Syrie pour mieux comprendre: la population a été multiplié par 5 en 40 ans! Comment un pays aux ressources naturelles limitées peut s'en sortir dans ces conditions? En quoi sommes-nous responsables de cette démographie incontrôlée?

  • M6445098 le mercredi 23 sept 2015 à 09:37

    Quelques pays européens encore lucides résistent et doivent continuer à résister, car ils ont l'instinct de survie. ils ont vu ce qu'une certaine immigration a causé à l'Europe de l'Ouest, et ne veulent pas suivre cet "exemple". ils n'ont pas besoin de relancer le secteur du bâtiment par la construction de mosquées ni besoin de perdre leur identité au profit d'une culture orientale.

  • jes.albe le lundi 21 sept 2015 à 09:16

    une seule solution : renvoi SYSTEMATIQUE dans leurs pays par bateau ou autre ! controles FERMES de nos frontieres

  • calippe3 le dimanche 20 sept 2015 à 23:37

    PATHOR n'a pas tors et c'est sans compte l'inégalité des pays au niveau prestations sociales droit d 'asile

  • M169421 le vendredi 18 sept 2015 à 16:11

    Quelques députés partagés qui veulent se montrer tel le "sauveur", face à une population Européenne qui en a plus que marre.Cherchez l'erreur..

  • Pathor le mardi 15 sept 2015 à 12:47

    ….ces politiciens déconnectés de leurs peuples sont en train de confirmer ce que Coluche disait avec humour : « la dictature c’est ferme la, la démocratie c’est cause toujours.. » Ce manque de respect du peuple risque de le faire réagir, hélas avec les excès dont il est capable.

  • Pathor le mardi 15 sept 2015 à 12:47

    Les dirigeants européens sont entrain de scier la branche sur laquelle ils sont assis, car ils ne représentent plus leur électorat ! en fait hormis les médias aux ordres et quelques milliers d’associations (désinformés, angéliques), la grande majorité des électeurs sont en désaccord avec leurs dirigeants sachant que la majorité de ces migrants sont économiques, on ne peut pas donner des logements et des emplois que non n'avons pas, et amplifier le déficit de la protection sociale....

  • brinon1 le mardi 15 sept 2015 à 11:17

    donc 500.000 deja et 120.000 à s répartir, et les autres 380.000 ou sont ils ? Calais , Vintimille ? Lesbos ?

  • M4484897 le vendredi 11 sept 2015 à 19:32

    lberger et les déserteurs qui essayaient d'échapper a leur devoir finissaient devant un peloton d'exécution, au mieux en temps de paix au bagne

  • M4484897 le vendredi 11 sept 2015 à 19:29

    Si çà pouvait faire crever cet abcès qu'on appelle l'Europe et qui n'est qu'une émulsion pas un cocktail sur vingt huit vingt deux n'attendent que des subventions