Le point de la zone Europe

le
0
Le point de la zone Europe
Le point de la zone Europe
Groupe A : La Belgique enfin, la Croatie en barrages

Plus de dix ans après la dernière participation de la Belgique à une Coupe du Monde en 2002, la Belgique va de nouveau participé à la plus prestigieuse des compétitions. Les partenaires de Romelu Lukaku, auteur d'un doublé décisif, se sont imposés en Croatie (2-1) et ont définitivement validé leur billet pour le Brésil. Une juste récompense pour des Diables Rouges au-dessus du lot dans ce groupe qui n'avait pourtant rien de simple avec la présence de la Serbie et de la Croatie notamment. Cette dernière se consolera avec la chance de participer aux barrages. Un adversaire potentiel pour les Bleus de Didier Deschamps.Groupe A1. Belgique 25 pts2. Croatie 173. Serbie 114. Pays de Galles 95. Ecosse 86. Macédoine 7

Groupe B : L'Italie dans un fauteuil, bonnet d'âne pour les autres

Déjà qualifiée, l'Italie a joué le jeu jusqu'au bout dans ce groupe serré. La Squadra Azzurra n'a pas laissé les trois points au Danemark qui pensait les tenir suite au doublé de Nicklas Bendtner. Alberto Aquilani a ruiné les espoirs danois dans les arrêts de jeu. Au classement, l'Arménie, vainqueur de la Bulgarie, et la République tchèque, dominateur à Malte (4-1), sont revenus dans la course à la deuxième place. Problème, c'est dans ce groupe que le plus mauvaise deuxième devrait éjecter et ne pas participer aux barrages.

Groupe B1. Italie 21 pts2. Bulgarie 133. Danemark 134. République tchèque 125. Arménie 126. Malte 3

Groupe C : L'Allemagne au Brésil, Ibra sauve la Suède

Pas de soucis pour l'Allemagne qui n'a pas tremblé l'espace d'une minute face à l'Eire (2-0) et se qualifie pour une nouvelle phase finale de Coupe du Monde. En revanche, derrière, la Suède a joué à se faire peur. Les partenaires de Zlatan Ibrahimovic étaient menés à la pause par l'Autriche avant d'égaliser à l'heure de jeu et de voir le buteur du PSG sauver son équipe à quatre minutes de la fin de la rencontre. La Suède disputera bien les barrages.

Groupe C1. Allemagne 25 pts2. Suède 203. Autriche 144. République d'Irlande 115. Kazakhstan 56. Iles Féroé 1

Groupe D : Carton des Pays-Bas, la Turquie se relance

C'est le carton de la soirée. Les Pays-Bas ont atomisé la pauvre Hongrie (8-1) ce vendredi à Amsterdam. Les Hollandais étaient pourtant déjà qualifiés au coup d'envoi mais ils ont mis un point d'honneur à faire le spectacle. Au grand dam de la Hongrie qui n'a pas encore perdu ses chances de barrages mais cela se complique. Car dans le même temps, la Turquie et la Roumanie sont passées devant à la faveur de leurs succès contre l'Estonie et Andorre. Le dernier match s'annonce chaud pour la place de barragiste.

Groupe D1. Pays-Bas 25 pts2. Turquie 163. Roumanie 164. Hongrie 145. Estonie 76. Andorre 0

Groupe E : La Suisse a saisi sa chance, l'Islande en ballotage

Les Suisses y sont. La Nati a fait le nécessaire pour rejoindre le Brésil ce vendredi en Albanie (2-1). Les partenaires de Shaqiri, buteur, ont souffert mais se sont offert un précieux sésame pour la prochaine Coupe du Monde. Derrière, la bataille fait rage entre l'Islande et la Slovénie. Facile vainqueur de Chypre, les hommes de Lars Lagerback ont leur destin en mains. Une victoire en Norvège leur assurerait une place en barrages. Mais dans le même temps, la Slovénie se rend en Suisse, un pays déjà qualifié. Le suspense est entier?Groupe E1. Suisse 21 pts2. Islande 163. Slovénie 154. Norvège 115. Albanie 106. Chypre 4

Groupe F : Le Portugal presque condamné aux barrages

Si les chances de qualification directe du Portugal étaient minces avant cette avant-dernière journée, elles sont désormais presque nulles. Car pendant que la Russie s'imposait facilement au Luxembourg (4-0), les Portugais concédaient le nul à domicile face à Israël. C'est Ben Basat, l'attaquant de Toulouse, qui a égalisé en fin de math? Avec désormais trois points de retard sur la Russie, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo doivent s'imposer face au Luxembourg et espérer un faux-pas des Russes en Azerbaïdjan. Faute de quoi, il faudra passer par la case barrages et peut-être y affronter l'équipe de France?

Groupe F1. Russie 21 pts2. Portugal 183. Israël 124. Azerbaïdjan 85. Irlande du Nord 66. Luxembourg 6

Groupe G : La Bosnie garde la main devant la Grèce

Ils ne se séparent plus. La Bosnie-Herzégovine et la Grèce continuent de survoler leur groupe avec le même nombre de points mais c'est bien la Bosnie qui file vers une qualification directe grâce à une bien meilleure différence de buts. L'écart s'est d'ailleurs encore creusé aujourd'hui avec le large succès bosnien face au Lichtenstein (4-1) pendant que la Grèce se contentait du minimum face à la Slovaquie (1-0). La dernière journée pourrait cependant réserver un dernier rebondissement puisque la Bosnie se rendra en Lituanie alors que les Grecs recevront le Lichtenstein.

Groupe G1. Bosnie-Herzégovine 22 pts2. Grèce 223. Slovaquie 124. Lituanie 115. Lettonie 76. Liechtenstein 2

Groupe H : L'Angleterre y est presque, l'Ukraine en embuscade

Pas de changement dans ce groupe H puisque les deux équipes de tête, l'Angleterre et l'Ukraine, se sont imposées. Mais il ne reste désormais plus qu'un match à la sélection aux Three Lions pour rejoindre le Brésil en qualité de premier de son groupe. Les hommes de Roy Hodgson, qui ont largement dominé le Monténégro (4-1) à Wembley, doivent battre la Pologne mardi prochain pour être assuré de la qualification. L'Ukraine doit espérer un faux-pas anglais et l'emporter à Saint-Marin dans le même temps. Pour le Monténégro, les carottes sont quasi-cuites.

Groupe H1. Angleterre 192. Ukraine 183. Monténégro 154. Pologne 135. Moldavie 86. Saint-Marin 0

Groupe I : L'Espagne y est presque

Comme on pouvait s'y attendre, l'Espagne n'a pas laissé passer l'occasion de faire un pas supplémentaire vers le Mondial. Les joueurs de Del Bosque ont logiquement pris le meilleur sur la Biélorussie, même s'il a fallu attendre la deuxième période pour voir Xavi et Negredo assurer le succès de la Roja. Le but de Kornilenko en fin de match n'a rien changé et il faudrait désormais une improbable défaite des champions du monde face à la Géorgie pour envoyer priver l'Espagne d'une qualification directe. Les Bleus, assurés d'être barragistes, devront donc se contenter de cette deuxième place.

Groupe I1. Espagne 172. France 143. Finlande 94. Géorgie 55. Biélorussie 4

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant