Le poing hooligan, round 2

le
0
Le poing hooligan, round 2
Le poing hooligan, round 2

Le risque hooligan fait partie des menaces pesant sur l'Euro. En raison du contexte général d'une part, mais aussi de la configuration de certains groupes. On fait le point avec les experts.

Le match de cochons : Angleterre / Russie


Il est peut-être là, le coup d'envoi de l'Euro fight : samedi 11 juin, 21h, Angleterre-Russie à Marseille. Car tous les ingrédients sont réunis pour faire monter une sauce ketchup aromatisée lager, vodka et harissa. Un match symbolique. Le sociologue Nicolas Hourcade pose un scénario catastrophe en 3D : "Le premier type de risque pendant cet Euro, ce sont des bagarres de hooligans purs et durs, qu'on peut retrouver sur Russie-Angleterre. Deuxième risque, des tensions entre supporters étrangers et la population locale. Ce qu'il y avait eu pour Angleterre-Tunisie en 98. Et le troisième type de risque est lié à la relation entre policiers et supporters. Parfois, une intervention policière mal appropriée peut faire dégénérer la situation. C'est un peu ce qui s'est passé en 98, où la police a été complètement débordée. Angleterre-Russie est particulièrement problématique, parce que c'est à Marseille." Une ville où l'autoproclamé Pig of Marseille, figure des heurts de 1998, a déjà prévu de retourner.

S'il ne considère pas le "Cochon de Marseille" comme un "top lad", François * le hool français n'est pas pour autant rassurant sur le premier point : "Un des leaders de Milwall a dit qu'ils allaient y aller. Il y aura entre 500 et 1000 mecs de catégorie C (hooligans). Et les Russes, ils peuvent avoir un noyau de 100-150. Un fight en 100 contre 100, c'est tout à fait imaginable." Il est en revanche plus circonspect sur les affrontements entre mecs de quartiers et hools étrangers : "Je ne pense pas que les quartiers nord vont descendre pour se battre. C'est pas les mêmes qu'en 98, on parle d'une délinquance qui s'est professionnalisée. Je pense plutôt que les mecs vont essayer de profiter de la manne financière pour vendre des places ou de la came. Pour faire du business quoi." Attention à ne pas faire de l'ombre à la Fan Zone UEFA EURO 2016™, quand même.

La poule explosive : le groupe…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant