Le PNB du Top 10 des banques d'investissement chute de 5% au S1

le
0

LONDRES, 28 août (Reuters) - Le produit net bancaire des dix premières banques d'investissement mondiales a chuté de 5% sur les six premiers mois de l'année, le rebond des activités de fusions-acquisitions ne permettant pas de compenser la faiblesse persistante du trading obligataire, montrent des données publiées jeudi. Le PNB combiné du Top 10 des banques d'investissement est ressorti à 82,3 milliards de dollars contre 86,8 milliards pour la période correspondante de 2013, selon le cabinet de consultants Coalition. Les activités sur l'obligataire, le change et les matières premières ont accusé le recul le plus marqué avec une baisse de 13% du PNB à 39,6 milliards de dollars. Cette évolution reflète les pressions à la fois conjoncturelles et structurelles auxquelles les banques d'investissement sont confrontées, souligne Coalition qui cite notamment le durcissement de la réglementation en matières de fonds propres et le manque de volatilité sur les marchés financiers. Le change a été particulièrement affecté avec une baisse de plus d'un tiers du PNB par rapport aux six premiers mois de 2013, la plus forte chute depuis 2008. Les activités sur les marchés des matières premières ont enregistré un deuxième trimestre consécutif de reprise avec une hausse de plus de 20% du PNB. Les activités sur actions ont été pénalisées par les dérivés avec un recul de leur PNB de 4% à 21,6 milliards. Le dynamisme des fusions-acquisitions sur les six premiers mois de l'année et l'accélération des introductions en Bourse ont entraîné une hausse de 11% des commissions sur ces activités à 21,1 milliards. Le montant des opérations de fusions-acquisition a atteint un plus haut de sept ans sur les 12 mois à fin juin. Plusieurs banques d'investissement comme Barclays BARC.L , Deutsche Bank DBKGn.DE et UBS UBSN.VX ont réduit leur coûts pour faire face à la baisse des revenus tirés de leurs activités de trading et au durcissement des exigences de fonds propres qui ont plombé la rentabilité de certains métiers. Les dix établissements suivis par Coalition - Bank of America Merrill Lynch BAC.N , Barclays, BNP Paribas BNPP.PA , Citi C.N , Credit Suisse CSGN.VX , Deutsche Bank, Goldman Sachs GS.N , JP Morgan JPM.N , Morgan Stanley MS.N et UBS, ont diminué de 4% sur les six premiers mois de l'année. (Clare Hutchinson, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant