Le PM néerlandais n'exclut pas d'autres sanctions contre Moscou

le
0

AMSTERDAM, 29 août (Reuters) - Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a estimé vendredi que les sanctions déjà en vigueur contre la Russie "ne parvenaient pas" à modifier le comportement de Moscou dans l'est de l'Ukraine et que des mesures supplémentaires devaient être envisagées par l'Union européenne. A l'issue de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres, le chef du gouvernement a déclaré que la présence russe dans l'est de l'Ukraine était "extrêmement préoccupante et viole le droit international". "Nous ne l'acceptons pas et il ne faut pas exclure de nouvelles sanctions", a-t-il dit. Réagissant par ailleurs aux propos du Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, qui a demandé au parlement de son pays d'engager les procédures en vue d'une adhésion à l'Alliance atlantique, Mark Rutte a estimé que "rejoindre l'Otan ne contribuerait pas à une solution". (Anthony Deutsch; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant