Le PM libyen accuse le Qatar de livrer des armes aux islamistes

le
0

LE CAIRE, 14 septembre (Reuters) - Le premier ministre libyen, Abdallah al Thinni, a accusé dimanche le Qatar d'avoir envoyé trois avions chargés d'armes et de munitions aux miliciens islamistes qui contrôlent l'aéroport de Tripoli. "Malheureusement, ils ont atterri sur l'aéroport de Matiga (à Tripoli)", a dit le chef du gouvernement libyen à la chaîne de télévision émiratie Sky News. "Nous envisagerons (...) de rompre nos relations diplomatiques si ces ingérences dans les affaires intérieures libyennes continuent", a-t-il ajouté. Abdallah al Thinni a également accusé le Soudan d'avoir tenté de livrer des armes aux miliciens islamistes originaires de la ville de Misrata. La Libye est divisée entre un gouvernement et un parlement élu, qui se sont déplacés dans l'est du pays depuis la prise de l'aéroport de la capitale par les miliciens islamistes, et un gouvernement et un parlement parallèles établis par ces derniers. Chacun des deux camps bénéficient de soutiens régionaux. Selon des responsables américains, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont mené des raids aériens contre les islamistes avant que ceux-ci ne s'emparent de l'aéroport le mois dernier. (Omar Fahmy, Ulf Lässing et Feras Bosalum; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant