Le plus vieux skatepark de France sera-t-il sauvé ?

le
0
Le plus vieux skatepark de France, créé à la fin des années soixante-dix.
Le plus vieux skatepark de France, créé à la fin des années soixante-dix.

Il faut avoir l??il pour ne pas passer sans le voir à côté du doyen des skateparks de l'Hexagone, situé non loin du bassin d?Arcachon. Le skatepark de la côte Atlantique demeure pour les adeptes et passionnés un véritable monument historique du sport de glisse français. Son nom, le « Matoucat », signifie en gascon « la main touchée », référence à un lieu où l?on se trouve en confiance.

L'heure de gloire, et puis...

Après dix années d?existence, le terrain bétonné accueille sa première grande compétition les 7 et 8 août 1991, intitulée le Snaking Contest (concours serpentant). Sont notamment présents à cette occasion le Néo-Zélandais Andrew Morisson et l?Américain Neal Hendrix, deux figures emblématiques de la « planche à roulettes » dans les années 80-90. Un événement qui va s?avérer bénéfique pour ce skatepark du Sud-Ouest encore méconnu du grand public, puisqu?il va susciter l?intérêt d?autres professionnels et pas des moindres. Le 24 août 1991 restera sans doute la plus belle date de l'histoire du skate girondin : elle marque la venue d'un certain Anthony Frank Hawk, plus connu sous le nom de Tony Hawk. Âgé à l?époque de seulement 23 ans, le prodige du skate éblouit les spectateurs dans le cadre d?une démonstration réalisée en partenariat avec Powell & Peralta, un fabricant de skateboards américain, aux côtés de deux autres champions, Nicky Guerrero et Lance Conklin....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant