Le plus petit collège de France menacé

le
0
Seuls trente-cinq élèves répartis sur quatre niveaux sont inscrits dans l'établissement.

À Nîmes

Le grand monastère de pierre niché sur les hauteurs de Sainte-Enimie, en Lozère, ne résonnera bientôt plus de discussions d'adolescents. L'inspecteur d'académie l'a annoncé tout récemment en préfecture de Mende: le collège Pierre-Delmas devra probablement fermer ses portes en fin d'année. Avec trente-cinq élèves répartis sur quatre niveaux, il est aujourd'hui la plus petite unité pédagogique de proximité (UPP) de France.

Une unité particulière comme il en existe seulement quatre en France - toutes dans l'académie de Montpellier. Au regard de l'administration, en effet, l'établissement Pierre-Delmas n'est pas un collège à part entière, mais une antenne rattachée administrativement au collège des Trois Vallées de Florac. Une commune située à trente minutes de route en été. «Dans les faits, cela revient au même, se désole le maire de Sainte-Enimie, François Gaudry (DVG). Une quinzaine de personnes travaillent au collège. L'internat, d'une qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant