Le plus grand port pétrolier de Libye fermé à cause de combats

le
0

BENGHAZI, Libye, 14 décembre (Reuters) - Le plus grand terminal d'exportation de pétrole de Libye, le port d'Es Sider, a dû fermer en raison de combats dans les environs entre les forces représentant les deux gouvernements en concurrence dans le pays, a déclaré dimanche un responsable du secteur pétrolier. Les attaques aériennes menées samedi par les forces loyales au gouvernement reconnu internationalement ont visé des objectifs près de ce port du golfe de Syrte, afin de stopper la progression des troupes du gouvernement rival installé à Tripoli, qui cherchent à prendre le contrôle des installations pétrolières de l'Est. Les affrontements se poursuivent près d'Es Sider, a rapporté dimanche la chaîne de télévision Al Nabaa, dont le siège se trouve dans la capitale, ajoutant que des combattants alliés au gouvernement de Tripoli se trouvaient aux portes du terminal pétrolier. Le port de Ras Lanouf, à l'est d'Es Sider, continue de fonctionner. Le Premier ministre Abdoullah al Thinni, reconnu par la communauté internationale, a été contraint de se replier dans l'est du pays depuis qu'un groupe appelé "Aube de la Libye" s'est emparé de Tripoli en août dernier et y a installé son propre gouvernement et son propre parlement. (Ulf Laessing et Ayman al Warfalli; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant