Le plus grand hôtel du monde va ouvrir à la Mecque

le
0

Le nouveau complexe ouvrira ses portes en 2017. Revendiquant le titre de «plus grand hôtel du monde», le coût de la construction est estimé à 3,5 milliards de dollars et financé par l’Arabie Saoudite.

Avec ses douze tours, 10.000 chambres et 70 restaurants, le complexe hôtelier, qui devrait ouvrir ses portes en 2017, revendique déjà le titre de plus grand hôtel du monde selon le journal britannique le Guardian .Créé par le groupe Dar Al-Handasah, à l’origine de la construction de l’aéroport de Dubai, le complexe hôtelier est financé par le ministère de la Finance saoudien. Coût estimé de la construction: 3,5 milliards de dollars.

Le complexe au airs de palais disney comporte 45 étages, dont 5 à l’usage exclusif de la famille royale saoudienne, 4 héliports, un centre commercial, une gare routière, un centre de conférences et une salle de bal parmi tant d’autres. Autant d’artifices qui lui permettent déjà de revendiquer le surnom de «Las Vegas de la Mecque». Un titre qui passe mal auprès de certains pèlerins.

Un faste que certains jugent excessif

«Ce sont les derniers jours de la Mecque» déclare au Guardian Irfan Al-Alawi, directeur d’une Fondation islamique au Royaume-Uni. «La ville est en train de devenir Macca-hattan», poursuit-il, «le pèlerinage est supposé se faire dans des conditions spartiates, c’est un rite de passage, mais il s’est transformé en une expérience proche d’un séjour à Las Vegas et que la plupart de pèlerins ne peuvent pas se permettre financièrement.» L’historien ajoute que la construction incessante d’hôtels de luxe que connaît la Mecque ces dernières années est en train «de détruire le caractère sacré des lieux».

La ville de la Mecque accueille chaque année plus de 20 millions de pélerins dont 2 millions, lors du Hajj, le grand pèlerinage, 5e pillier de l’Islam. La ville est depuis quelques années, l’objet d’une restructuration urbaine sans précédents, largement menée par le gouvernement saoudien qui souhaite faire de la ville une destination touristique de luxe.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant