Le plus ancien détenu de France pourrait sortir de prison

le
0

Après avoir passé 38 ans derrière les barreaux, Philippe El Shennawy pourrait, mercredi, bénéficier d'une libération conditionnelle.

Philippe El Shennawy a eu 60 ans cette semaine, et il aura passé plus de la moitié de sa vie en prison. Après 38 ans en cellule, le tribunal d'application des peines de Créteil doit se prononcer mercredi sur sa demande de libération conditionnelle. Celle-ci a pu être examinée à la faveur d'une grâce présidentielle partielle, accordée par François Hollande au printemps dernier. En décembre 2012, Philippe El Shennawy avait tenté de mettre fin à ses jours, avant d'entamer une grève de la faim. Invoquant «une torture mentale et physique», il disait alors vouloir «se libérer lui-même». S'il purge l'ensemble de sa peine, il ne devrait pas sortir de prison avant le 14 août 2032.

Lors d'une précédente audience, le 17 octobre, le parquet avait requis un ajournement de la procédure dans l'attente d'un avis de la Commission pluridisc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant