Le plastique végétal passe du labo à l'usine en région Champagne

le
0
La start up Global Bioenergies fabrique une molécule de base du plastique avec de la betterave. Soutenue par l'État et Arkema, elle lance une usine pilote près de Reims.

De l'éprouvette au pilote industriel, le développement de la PME innovante française Global Bioenergies franchit une étape supplémentaire ce mardi. Dans son laboratoire d'Évry, sur le campus de Genopole, la jeune société créée en 2008 a réussi à produire, à partir de sucres végétaux (canne ou betterave) et à l'aide d'une bactérie, de l'isobutène, une molécule normalement issue du pétrole. L'isobutène est une des briques de base de la pétrochimie, à l'origine de nombreuses matières plastiques et de carburants.

Pour tester la faisabilité de son procédé à plus grande échelle, Global Bioenergies a reçu le soutien de l'État via le programme des Investissements d'Avenir. Le Commissariat général à l'investissement vient d'accorder au projet 5,2 millions d'euros sur trois ans (un tiers de subven...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant