Le plan grec, base possible d'un accord cette semaine-Dijsselbloem

le , mis à jour à 16:05
0

BRUXELLES, 22 juin (Reuters) - Les nouvelles propositions de la Grèce n'ont pas encore pu être examinées en détail mais elles doivent servir de base à la recherche d'un accord dans le courant de la semaine et les discussions entre le gouvernement grec et les représentants des créanciers du pays peuvent débuter sans délai, a déclaré lundi Jeroen Dijsselbloem. "De nouvelles propositions de la part du gouvernement grec sont arrivées ce matin, ce que nous avons salué aujourd'hui (...) mais étant donné le délai très court dont ont bénéficié les institutions (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international-NDLR) pour examiner ces propositions, elles n'ont pas été en mesure de nous fournir une évaluation complète et approfondie", a dit le président de l'Eurogroupe à la sortie d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro. "L'Eurogroupe leur a demandé de travailler étroitement ensemble et avec les autorités grecques pour commencer immédiatement à se pencher sur ces propositions, à les examiner, à obtenir tous les détails, à effectuer les calculs (...) avec l'objectif de parvenir si possible à un accord cette semaine et à utiliser les propositions grecques comme base pour cela", a-t-il ajouté, en évoquant une nouvelle réunion de l'Eurogroupe cette semaine. "De manière générale, les institutions ont dit qu'il s'agissait d'une base pour vraiment relancer les discussions et parvenir à un résultat dans les prochains jours." (Philip Blenkinsop; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux