Le plan de Presstalis connu à l'automne

le
0
Anne-Marie Couderc, présidente de la première entreprise de distribution de la presse en France Presstalis (ex-NMPP), est l'invitée du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Deux jours sans quotidiens nationaux en kiosque. C'est ce qui a résulté, lundi et mardi, des grèves organisées à Presstalis par le syndicat du Livre, qui a bloqué la sortie des journaux, craignant une modification de la loi Bichet de 1947. Mardi soir, le Parlement a adopté un aménagement de la loi qui prévoit essentiellement la modification de la gouvernance du système de distribution de la presse, en particulier la composition du Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP), et la mise en place d'une autorité de régulation. Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a tenu ce mercredi matin à apaiser les esprits en assurant que la loi Bichet n'a été que «toilettée, de manière à ce que toutes les garanties qu'elle offre pour la pluralité et la diversité soient maintenues». Mais les organisations syndicales estiment que cette réforme risque de favoriser les éditeurs les plus puissants.

Au sortir de ces blocages, Anne-Mari

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant