Le plan de la ville de Genève pour lutter contre la pollution de l'air

le
0
Le plan de la ville de Genève pour lutter contre la pollution de l'air
Le plan de la ville de Genève pour lutter contre la pollution de l'air

Comme Paris, la ville de Genève connait régulièrement des pics de pollution de l'air, liés notamment à l'émission de particules fines par les véhicules diesel et aussi et à la pollution générée par les appareils de chauffage fonctionnant avec les énergies fossiles (gaz, charbon, pétrole, bois). Pour lutter contre cette pollution, la Ville a mis en place plusieurs actions dans le cadre de son Programme stratégique de développement durable 2011-2014, coordonné par le Service Agenda 21 - Ville durable, récemment sauvé malgré de fortes pressions politiques pour sa suppression. Selon Chiara Barberis, Chef de service, la Ville a un rôle majeur à jouer pour combattre la pollution, tant au niveau de son parc de véhicules, que de la mobilité douce, de ses infrastructures et de ses bâtiments.

Assainir le parc de véhicules de la Ville

Le potentiel d'amélioration en matière d'émissions polluantes des 550 véhicules de la Ville de Genève est considérable. Il a donc été décidé de rationaliser et d'assainir ce parc afin d'éliminer les engins les plus polluants. Pour y parvenir, la Ville utilise un outil informatique d'aide à la gestion environnementale, qui permet d'évaluer les impacts de chaque véhicule sur la santé humaine et l'environnement tout au long de son cycle de vie. Cette évaluation repose sur 6 indicateurs : les émissions de monoxyde de carbone (CO); les émissions de particules (PM10); les oxydes d'azote (NOx); un indicateur agrégé

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant