Le plan choc d'Alcatel pour se sauver

le
0
Le groupe français de télécoms devrait réduire ses effectifs mondiaux de 10.000 personnes.

Traitement de choc pour Alcatel-Lucent, le champion français des équipements télécoms. Ce mardi, à l'issue d'un comité de groupe, la direction devrait annoncer la suppression de 10.000 postes dans le monde, soit 15 % des effectifs de 68.000 personnes, selon nos informations. Toutes les régions sont concernées : 4100 départs pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, 3800 pour l'Asie-Pacifique et 2100 pour la région Amérique. Un site sur deux d'Alcatel-Lucent devrait fermer dans chaque pays. Ces suppressions de postes seraient engagées dès le début de 2014 et s'achever fin 2015.

En France, qui compte 8300 salariés, au moins 900 départs devraient être engagés pour les fonctions supports (services administratifs, informatique, ressource humaine, etc.). Et 900 salariés supplémentaires seraient concernés par des mobilités internes en raison de la reconversion de sites...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant