Le plan Brahimi pour pacifier la Syrie

le
0
INFO LE FIGARO - Le médiateur international propose la création d'un gouvernement de transition jusqu'aux élections de 2014.

Trois mois après sa désignation par l'ONU et la Ligue arabe comme médiateur international, Lakhdar Brahimi présentera jeudi prochain au Conseil de sécurité de l'ONU, à New York, son plan de sortie de crise en Syrie. Ce texte, dont Le Figaro a pris connaissance, prévoit la constitution d'un «gouvernement de transition nationale» qui jouirait «des pleins pouvoirs exécutifs» pour diriger la Syrie jusqu'à la tenue, en 2014, d'élections législatives et présidentielle sous supervision des Nations unies. «Pour des questions de faisabilité, ces élections, qui concernent également l'échelon municipal, devraient se tenir en une seule fois», précise un proche de Brahimi.

Le gouvernement de transition rassemblerait des membres de l'opposition et des dignitaires du régime non impliqués dans la répression, qui a fait près de 40.000 mort...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant