Le plaidoyer d'Olivier Dassault pour son père

le
0
Olivier et son père Serge Dassault, ici en décembre 2012.
Olivier et son père Serge Dassault, ici en décembre 2012.

Serge Dassault a été placé en garde à vue mercredi matin, après la levée de son immunité parlementaire, dans le cadre d'une enquête pour achats de votes à la mairie de Corbeil-Essonnes. Son fils Olivier, député UMP de l'Oise, publie une tribune intitulée "Lettre ouverte à mon père, un honnête homme, Serge Dassault" dans Le Monde pour soutenir l'industriel.Décrivant "une famille où l'intérêt national et le bien commun nous nourrissent dès le berceau", Olivier Dassault rappelle qu'il a fallu à son père "30 ans pour conquérir la mairie de Corbeil-Essonnes, mettant ainsi fin à des décennies de clientélisme communiste". Et que les plus heureux en ont été les Corbeil-Essonnois, qui lui ont "renouvelé leur confiance maintes fois". Tout comme Serge Dassault l'avait fait dans un vidéo postée peu après l'annonce de la levée de son immunité parlementaire, estimant : "Ce que j'ai fait à Corbeil, c'est tout de même formidable.""L'écharpe tricolore, tu l'as toujours portée avec dignité""Aux côtés de celles et ceux qui veulent travailler, tu as toujours offert une oreille attentive et des conseils avisés qui permettent de démarrer dans la vie. L'écharpe tricolore, tu l'as toujours portée avec dignité", poursuit Olivier Dassault, tandis que son père est entendu dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "abus de biens sociaux", "corruption" et "achats de votes" à la mairie de Corbeil-Essonnes.De même que son père qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant