Le plafond du PEA relevé, création d'un PEA-PME

le
10
RELÈVEMENT DU PLAFOND DU PEA ET CRÉATION D?UN PEA SPÉCIFIQUE POUR LES PME
RELÈVEMENT DU PLAFOND DU PEA ET CRÉATION D?UN PEA SPÉCIFIQUE POUR LES PME

LANNION, Côtes-d'Armor (Reuters) - Le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a appelé lundi les établissements financiers à se mobiliser pour diffuser le futur PEA-PME, le nouveau plan d'épargne en actions destiné au financement des PME et des entreprises de taille intermédiaire (ETI).

En visite dans une entreprise de haute technologie de Lannion, dans les Côtes-d'Armor, il a confirmé que le plafond de ce nouveau produit financier destiné aux particuliers serait de 75.000 euros.

Parallèlement, celui des PEA ordinaires sera relevé de 132.000 à 150.000 euros comme l'avait annoncé le président François Hollande en clôture des assises de l'entrepreneuriat fin avril.

Pierre Moscovici a qualifié le PEA-PME de "choc positif, choc de financement, choc d'attractivité pour les PME et les ETI" et souhaité que "tous les établissements financiers s'en emparent".

Le PEA-PME sera créé dans le cadre du projet de loi de finances 2014. Il bénéficiera des mêmes avantages fiscaux que le PEA, à savoir une exonération du produit des titres détenus (dividendes et plus-values) après cinq ans de détention même s'il est soumis à prélèvements sociaux.

Y seront éligibles les actions des PME et ETI cotées et non cotées ainsi que des titres obligataires émis par ces entreprises mais de façon indirecte via des parts de fonds de placement spécialisés.

Pierre Henri-Allain, édité par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.lomba6 le lundi 26 aout 2013 à 16:58

    choc positif, choc de financement, choc d'attractivité.....trois chocs d'un coup ! tous aux abris !!!!

  • knbskin le lundi 26 aout 2013 à 14:45

    Imbitable ... De toutes façons, si ce n'est pas couplé avec les déductions ISF / IR pour investissement dans les PME/PMI, ça n'a aucun intérêt. Et les "parts de fonds de placement spécialisé, c'est quoi ? On peut y mettre des parts de SIBA (véhicules spécialisés des Business Angels ?

  • s.fogue le lundi 26 aout 2013 à 14:28

    Bonne initiative. il faut egalement legiferer la diffusion d'information sachant que la transparence est un facteur essentiel dans ce type d'investissement. des plateformes comme particeep.com permettent deja de mesurer le risque et le potentiel d'une startup et de suivre son actualité

  • coco123 le lundi 26 aout 2013 à 13:16

    c est bien de se faire rincer ...je conseille aux novices de rester a l écart ....meme conseillé par les banquiers tant que des conditions plus propices ne soit rétablies .par le boeuf

  • suntzu51 le lundi 26 aout 2013 à 12:48

    Une belle mesure en faveur des épargnants et du financement des entreprises mais "Y seront éligibles les actions des PME et ETI cotées et non cotées ainsi que des titres obligataires émis par ces entreprises mais de façon indirecte via des parts de fonds de placement spécialisés.". Au final au lieu de payer des impôts l'épargnant paiera des frais de gestion pour pouvoir investir dans des titres obligataires. Dommage, l'idée était bonne mais la réalisation l'est beaucoup moins.

  • brinon1 le lundi 26 aout 2013 à 12:47

    si on veut un PEA efficace pour les Français, c 200.000 et SANS IMPOTS DAUCUNE NATURE, et exonération des droits de succession : là oui ca marchera...

  • M7361806 le lundi 26 aout 2013 à 12:19

    Trés sympa mais la CSG reste trés élevée et le nouveau plafond ne concerne pas ceux qui ont déja fait un retrait de 1000€ sur un compte crée il y a plus de 10 ans!

  • brinon1 le lundi 26 aout 2013 à 12:08

    MOSCOVICI a t il ouvert un PEA ? et SAPIN et ses petits camarades? plus enclain à "faire de l'immobilier" sans risques....

  • LeRaleur le lundi 26 aout 2013 à 12:07

    Le plafond est relevé au moment où le CAC est au « +haut » de ces dernières années. Bravo, bande de...

  • M4098497 le lundi 26 aout 2013 à 11:47

    C'est pour permettre aux ministres, si on en croit leur déclaration de patrimoine, d'investir pour la première fois dans les entreprises car aucun n'a déclaré de PEA. Facile de faire l'éloge des entreprises pour faire diminuer le chômage, encore faudrait-il mettre ses actes en conformité avec les belles paroles