Le pire semble passé pour l'industrie en zone euro

le
5
LE PIRE SEMBLE PASSÉ POUR L'INDUSTRIE EN ZONE EURO
LE PIRE SEMBLE PASSÉ POUR L'INDUSTRIE EN ZONE EURO

PARIS/LONDRES/BERLIN (Reuters) - L'indice PMI manufacturier pour l'ensemble de la zone euro a atteint en janvier son meilleur niveau depuis près d'un an à 47,9 contre 46,1 en décembre.

Le chiffre définitif est légèrement supérieur à l'estimation "flash" de 47,5 publiée la semaine dernière.

Il continue néanmoins de refléter une contraction de l'activité industrielle puisqu'il reste inférieur au seuil de 50, sous lequel il évolue depuis août 2011.

L'indice de la production est remonté à un plus haut de 10 mois à 48,7 contre 46,0 en décembre, enregistrant sa plus forte hausse mensuelle depuis un an.

"Si le secteur industriel semble avoir tiré à la baisse l'économie de la zone euro au dernier trimestre de l'an dernier, accentuant le retour en récession, le PMI nourrit l'espoir de voir le premier trimestre marquer le début d'une reprise", estime Chris Williamson, économiste en chef de Markit.

Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laquitta le vendredi 1 fév 2013 à 12:39

    zone euro peut être, mais pour la France les ennuis commencent !

  • manx750 le vendredi 1 fév 2013 à 12:27

    Surtout pour l'industrie automobile, les aciéries, le pneumatique, l'electro ménager, les raffineries, ça va mieux ; c'est pour cela que l'on licencie à tour de bras ?

  • denme le vendredi 1 fév 2013 à 11:53

    On boucle les contrats en fin d'année, normal que l'indice remonte. L'activité reste en contraction, les chiffres de janvier seront ceux qui comptent... (notez le plus haut de 10 mois, ben oui, il y a un an, on bouclait aussi les contrats de l'année d'avant :) )

  • qsdfdsq le vendredi 1 fév 2013 à 11:50

    c'est plié pour la france

  • geraldmu le vendredi 1 fév 2013 à 11:39

    Cela fait au moins deux ans qu'on nous dit que le pire est derrière nous. Mais si on lit le détail, on constate que l'industrie se contracte toujours. Le fait qu'elle ne se contracte pas plus que précédemment ne signifie rien. La désindustrialisation de la France est loin d'être terminée, merci les clowns.