Le Pinel survivra-t-il à l'élection présidentielle ?

le , mis à jour le
2
L'objectif du dispositif est de favoriser la construction dans les localités qui souffrent d'un déficit de logements. (© Fotolia)
L'objectif du dispositif est de favoriser la construction dans les localités qui souffrent d'un déficit de logements. (© Fotolia)

«Profitez du dispositif Pinel pour investir dans l'immobilier», «L'opportunité de devenir propriétaire sans apport», «Jusqu'à 21% de réduction d'impôt» : à l'heure où le marché du neuf confirme son redressement, avec un boum des ventes de 25% sur un an, les promoteurs n'hésitent pas à vanter les atouts du dernier dispositif d'investissement locatif qui porte le nom de l'ancienne ministre du Logement.

En acquérant un logement neuf ou réhabilité d'ici le 31 décembre 2017 (la loi de finances pour 2017 a prorogé d'un an la durée du dispositif), l'investisseur peut bénéficier, en effet, d'une réduction d'impôt sur le revenu égale à 12%, 18%, voire 21% du prix d'achat du logement, dans la limite de 300.000 euros et d'un plafond au mètre carré de 5.500 euros. Le bénéfice fiscal, qui peut donc atteindre 63.000 euros sur douze ans (6.000 euros par an pendant neuf ans, puis 3.000 euros par an pendant trois ans), est toutefois soumis à certaines conditions.

Le logement devra être loué nu ou non meublé comme résidence principale durant 6 ou 9 ans au choix, avec une faculté de prorogation jusqu'à 12 ans. Les revenus du locataire doivent respecter un plafond fixé par l'administration et les loyers doivent être inférieurs d'environ 20 % aux prix du marché. Attention toutefois, ce dispositif fait partie des «niches fiscales» dont le plafond global a été ramené à 10.000 euros

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dbonn il y a 7 mois

    C'est de l'arnaque pure et simple. C'est à l'Etat de construire et louer pas cher, pas à un particulier d'acheter cher et louer pas cher après avoir payé les frais de notaires, impôts fonciers, vive les impayés et dégradations...Si par chance tu arrives à vendre plus cher que l'achat une autre taxe sur la plus-value ou attendre 30 ans

  • ericlyon il y a 7 mois

    Pour que les gens réinvestissent dans le locatif ce n'est pas des cadeaux à l'achat qu'il faut faire c'est tout simplement laisser les bailleurs fixer les loyers au niveau ou ils doivent l'être pour que la locations soit rentables. Les gens se font avoir une fois et pas deux ce qui ne permet pas de renouveler le parc locatif .