Le Picasso saisi fin juillet en Corse restitué à l'Espagne

le
1

(Actualisé avec sources espagnoles) PARIS, 11 août (Reuters) - Le tableau de Pablo Picasso d'une valeur estimée à plus de 25 millions d'euros saisi fin juillet en Corse par la douane française a été restitué mardi aux autorités espagnoles, annoncent les douanes. La "Tête de jeune fille", considérée comme un trésor national en Espagne, a été rendue sur décision d'un juge du tribunal de Bastia, précisent les douanes dans un communiqué. La toile avait été interceptée le 31 juillet à bord d'un yacht par la brigade des douanes de Calvi à la suite d'une tentative d'exportation vers la Suisse. Le tableau, peint en 1906, appartient au milliardaire Jaime Botin, de la dynastie qui a dirigé la banque Santander pendant des générations. Mais il est au centre d'un imbroglio juridique. En mai dernier, la justice espagnole a interdit qu'elle quitte le territoire espagnol alors que le banquier avait sollicité le droit de l'exporter en Grande-Bretagne pour la confier à la maison d'enchères Christie's. Le tableau sera conservé, mais pas exposé, au musée de la Reine Sophie le temps que le contentieux soit réglé, a-t-on appris de sources proches de la police et de la direction du principal musée d'art moderne de Madrid. L'avocat du banquier conteste pour sa part la décision de la justice espagnole. "Cette toile a été peinte à l'étranger, elle a été achetée à l'étranger et a toujours été conservée à l'étranger. Elle ne peut donc pas avoir été exportée d'Espagne, légalement ou illégalement", a déclaré Rafael Mateu de Ros dans une déclaration. (Gregory Blachier avec Sarah White à Madrid; édité par Yann Le Guernigou et Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le mercredi 12 aout 2015 à 09:33

    Et la Joconde, c'est quand qu' on la redonne aux Florentins?!