Le Picasso saisi fin juillet en Corse restitué à l'Espagne

le , mis à jour à 18:45
0

PARIS (Reuters) - Le tableau de Pablo Picasso d'une valeur estimée à plus de 25 millions d'euros saisi fin juillet en Corse par la douane française a été restitué mardi aux autorités espagnoles.

La "Tête de jeune fille", considérée comme un trésor national en Espagne, a été rendue sur décision d'un juge du tribunal de Bastia, disent les douanes dans un communiqué.

La toile avait été interceptée le 31 juillet à bord d'un yacht par la brigade des douanes de Calvi à la suite d'une tentative d'exportation vers la Suisse.

Le tableau, peint en 1906, appartient au milliardaire Jaime Botin, de la dynastie qui a dirigé la banque Santander pendant des générations. Mais il est au centre d'un imbroglio juridique.

En mai dernier, la justice espagnole a interdit qu'elle quitte le territoire espagnol alors que le banquier avait sollicité le droit de l'exporter en Grande-Bretagne pour la confier à la maison d'enchères Christie's.

Le tableau sera conservé, mais pas exposé, au musée de la Reine Sophie le temps que le contentieux soit réglé, a-t-on appris de sources proches de la police et de la direction du principal musée d'art moderne de Madrid.

L'avocat du banquier conteste la décision de la justice espagnole. "Cette toile a été peinte à l'étranger, elle a été achetée à l'étranger et a toujours été conservée à l'étranger. Elle ne peut donc pas avoir été exportée d'Espagne, légalement ou illégalement", a déclaré Rafael Mateu de Ros.

(Gregory Blachier, avec Sarah White à Madrid, édité par Yann Le Guernigou et Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant