Le PIB grec du 4e trimestre révisé à +0,1% au lieu de -0,6%

le
0
 (Actualisé avec commentaire économiste, PIB de l'ensemble de 
2015) 
    ATHENES, 29 février (Reuters) - L'économie grecque a 
enregistré une croissance de 0,1% au quatrième trimestre, au 
lieu d'une contraction de 0,6% initialement estimée, montrent 
lundi les données révisées du produit intérieur brut publiées 
par l'institut de la statistique Elstat. 
    Sur un an, le PIB affiche une baisse de 0,8%, moins que 
celle de 1,9% annoncée en première estimation. 
    Le PIB du troisième trimestre a également été révisé à la 
hausse, sa contraction ressortant à 1,4% au lieu de celle de 
1,2% précédemment annoncée. 
    "Les chiffres révisés ramènent la contraction sur l'ensemble 
de l'année à -0,3%, ce qui est plus proche des estimations du 
marché que la baisse de -0,7% initialement annoncée", relève 
Nikos Magginas, économiste à la Banque nationale. 
    Au quatrième trimestre, la consommation privée a progressé 
de 0,4% par rapport aux trois mois précédents et 
l'investissement a bondi de 20,4%, selon les chiffres détaillés. 
Les importations ont augmenté de 11% alors que les exportations 
ont diminué de 0,4%. 
    "Malgré la perte du soutien du tourisme au quatrième 
trimestre, l'économie a continué de faire preuve d'une relative 
résilience grâce principalement à la demande intérieure, avec 
l'investissement et la consommation privée qui ont augmenté en 
dépit du frein fiscal", ajoute Nikos Magginas. 
    Après des années de récession et d'austérité, l'économie 
grecque ne pèse plus que 173 milliards d'euros. 
 
 (George Georgiopoulos, Véronique Tison pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant